NOUVELLES
17/11/2013 02:26 EST | Actualisé 16/01/2014 05:12 EST

Des milliers de Syriens se réfugient au Liban pour fuir une importante bataille

Des milliers de Syriens fuient les villes frontalières du centre de la Syrie, où une importante bataille fait actuellement rage, afin de se réfugier au Liban, ont rapporté dimanche des témoins et les Nations unies.

Ils s'entassent dans des salles communautaires et des abris de fortune après avoir échappé à l'affrontement qui s'est amorcé vendredi, a raconté Bassel Hojeiri, l'ex-maire de la ville libanaise d'Arsal, qui accueille la majorité des réfugiés.

Le gouvernement syrien a lancé une offensive dans les collines de Qalamoun, qui s'étendent de Damas au Liban, afin de couper les voies de communication utilisées par les rebelles pour ravitailler les quelques places qu'ils contrôlent autour de la capitale.

Selon les militants et les analystes, il pourrait s'agir d'une bataille décisive permettant aux troupes du président Bachar Al-Assad de chasser les combattants de l'opposition de la région de Damas, où ils ont perdu beaucoup de terrain au cours des dernières semaines.

M. Hojeiri a estimé qu'environ 10 000 personnes avaient trouvé refuge à Arsal et soutenu que le flot continu de Syriens déplacés par la guerre civile avait fait presque doubler la population de la ville depuis le début du conflit il y a plus de deux ans.

Dana Sleiman du Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a affirmé que 1000 familles syriennes étaient arrivées durant le week-end. Elle a indiqué que plusieurs ne s'étaient pas inscrites auprès de l'ONU et qu'il était donc impossible de fournir des chiffres plus précis.

D'après Mme Sleiman, les réfugiés n'ont pas été en mesure de passer par un poste frontalier officiel en raison des combats. Certains sont partis tellement vite qu'ils n'ont pas eu le temps d'emporter d'effets personnels et n'ont rien d'autre que les vêtements qu'ils portaient à leur arrivée.

L'ONU a distribué des couvertures, des matelas, de la nourriture, des couches pour bébé et des trousses de toilette. Dana Sleiman a affirmé que certains réfugiés s'étaient installés dans les bidonvilles de la vallée de la Beeka, dans l'est du Liban.

Les réfugiés syriens ont envahi le Liban depuis le début de la guerre civile en mars 2011. Les autorités libanaises estiment que le pays abrite 1,4 million de Syriens, dont 800 000 réfugiés inscrits.

Associated Press

La Presse Canadienne

PLUS:rc