NOUVELLES
16/11/2013 11:21 EST | Actualisé 16/01/2014 05:12 EST

Patrick Chan l'emporte facilement chez les hommes au Trophée Bompard

PARIS - Le triple champion du monde Patrick Chan a quitté la patinoire sous les applaudissements nourris de la foule après une autre performance quasi-parfaite lors du programme libre masculin, samedi, permettant au Canadien de remporter le Trophée Bompard pour la quatrième fois de sa carrière.

«Je n'aurais pas pu faire mieux, a déclaré Chan. Je me suis beaucoup critiqué et parfois il faut s'encourager, et aujourd'hui c'était le temps parfait pour ça.»

Le Torontois de 22 ans avait déjà surpassé sa propre marque mondiale lors du programme court vendredi, et il était de nouveau dans une forme resplendissante samedi. Il a notamment réussi avec grâce sa combinaison quadruple boucle piqué-triple boucle piqué, son quadruple boucle piqué et ses nombreux triples axels.

Chan, qui était en parfaite symbiose avec «Les Quatre Saisons» du Concerto Grosso, a levé les yeux vers le plafond de l'amphithéâtre et a envoyé des becs en direction de la foule tandis qu'il quittait la patinoire pour recevoir l'accolade de son entraîneuse Kathy Johnson.

«Je me sentais vraiment libre et j'ai vraiment pris possession de chaque moment sur la patinoire, a commenté Chan. C'est la raison pour laquelle nous compétitionnons. Pas pour les médailles ou l'argent. Tu te sens imbattable et indestructible. J'étais heureux, libre et léger ce soir.»

Le Japonais Yuzuru Hanyu a terminé deuxième, devant l'Américain Jason Brown. Les deux patineurs sont âgés de 18 ans.

Chan a récolté 196,75 points pour son programme libre, pour un total de 295,27 — lui permettant de vaincre facilement Hanyu, qui a amassé un total de 263,59 points. Brown s'est contenté du bonze après avoir accumulé 243.09 points.

Hanyu a bien retrouvé son aplomb après avoir connu un départ vascillant, au cours duquel il a notamment chuté dès son premier saut — un quadruple salchow — et un quadruple boucle piqué. Il a hoché la tête tandis qu'il quittait la patinoire, sous les applaudissements réconfortants de la foule.

En danse sur glace, les Ontariens Tessa Virtue et Scott Moir, champions olympiques en titre, se sont aussi imposés grâce à un pointage de 180,96. Les Russes Elena Ilinykh et Nikita Katsalapov ont pris le deuxième rang (171,89), alors que les Français Nathalie Pechalat et Fabian Bourzat se sont classés troisièmes (171,08).

Pour ce qui est des couples, les Canadiens Meagan Duhamel et Eric Radford ont dû se contenter de la deuxième position.

Les vice-champions olympiques Pang Qing et Tong Jian l'ont remporté pour la première fois. Le duo de patineurs chinois a obtenu le meilleur score pour le programme libre et terminé la compétition avec un total de 193,86 points.

«J'étais très excité parce que nous avons gagné la médaille d'or, a confié Tong, qui est âgé de 34 ans. Cette médaille d'or est très importante parce que c'est notre dernière saison.»

Duhamel et Radford, les médaillés de bronze des championnats du monde, ont pour leur part récolté 190,89 points.

En terminant deuxièmes, les Canadiens se sont assurés de participer à la Finale du Grand Prix, à laquelle participeront les six meilleurs couples de chaque catégorie.

«C'était une performance difficile pour Megan et moi. Nous savions que nous ne pouvions l'emporter, mais notre autre objectif consistait à accéder à la Finale du Grand Prix, a expliqué Radford. Nous nous sommes battus jusqu'au bout afin que ça se concrétise. Nous sommes très fiers de nous-mêmes parce que nous y sommes parvenus, en dépit de la pression que nous nous étions mis sur les épaules aujourd'hui.»

Duhamel espère qu'elle pourra un jour l'emporter à Paris.

«J'ai deux médailles de bronze et deux autres d'argent ici, et je veux gagner la médaille d'or, alors j'espère que les organisateurs vont nous réinviter», a-t-elle confié.

Les Américains Caydee Denney et John Coughlin sont repartis avec la médaille de bronze grâce à leur score de 184,01 points, après avoir surpassé les Russes Vera Bazarova et Yuri Larionov, qui étaient en troisième position à la suite du programme court.

«Nous sommes très fiers de notre performance, a lancé Coughlin. Je n'ai pas réalisé à quel point ce serait bruyant, c'était comme une foule à un match de soccer ici.»

Du côté des femmes, Amélie Lacoste s'est classée sixième. Septième du programme court, la patineuse de Delson a pris le sixième échelon au programme libre et a accumulé 158,11 points. L'Américaine Ashley Wagner l'a emporté (194,37), devançant les Russes Adelina Sotnikova (189,81) et Anna Pogorilaya (184,69).

PLUS:pc