POLITIQUE
16/11/2013 11:29 EST | Actualisé 16/01/2014 05:12 EST

Le chef du NPD de la Nouvelle-Écosse Darrell Dexter démissionne

CP

HALIFAX - Alors qu'il annonçait sa démission de son poste de chef du Nouveau Parti démocratique de la Nouvelle-Écosse, l'ancien premier ministre Darrell Dexter a affirmé samedi que son gouvernement aura laissé sa marque en menant la province à travers une dure récession.

La lettre de démission de M. Dexter, qui a été soumise au congrès exécutif du parti à Halifax, survient un mois après que le NPD eut été chassé du pouvoir et relégué au statut de deuxième opposition lors des dernières élections provinciales.

«Ce fut un privilège de servir les néo-démocrates de la Nouvelle-Écosse au cours des 12 dernières années», a dit l'ex-premier ministre par voie de communiqué.

«Je veux également remercier les Néo-Écossais qui ont cru au NPD et qui nous ont donné l'occasion de gouverner pour la première fois dans l'histoire de la province. Ce fut une expérience que je n'oublierai jamais.»

M. Dexter n'a pas de projets dans l'immédiat. Avant de passer 16 ans à l'Assemblée législative, il fut responsable de la planification électorale pendant une décennie.

«Je fais cela depuis 26 ans, a-t-il déclaré, d'une voix douce. Je me suis concentré pour arriver à cette étape, et je penserai à mon avenir une autre fois.»

Après avoir remporté la course à la chefferie en 2001, M. Dexter a mené le NPD à la victoire en 2009, et fut premier ministre pendant quatre ans.

Le NPD a gagné sept sièges sur une possibilité de 51 lors des élections du 8 octobre. M. Dexter a lui-même subi la défaite dans sa circonscription de Cole Harbour-Portland Valley, dans la région de Halifax.

Selon lui, il faudra du temps pour rebâtir le parti après cette cuisante défaite.

«Je crois que l'opportunité pour le parti est tout aussi importante aujourd'hui qu'elle ne l'a été par le passé. La réalité est qu'ils devront prendre du temps pour tout recoller.»

Selon lui, son parti est arrivé au pouvoir pendant la crise financière, lorsque le secteur forestier de la province s'est effondré et que les pêches étaient lourdement frappées par des bas prix. Il affirme que son gouvernement avait les yeux rivés sur l'avenir, au-delà du mandat de quatre ans, pour bâtir une économie plus solide.

«Même si vous aimeriez donner un coup de baguette magique pour créer des emplois, ce n'est pas comme ça que ça fonctionne», a-t-il mentionné, après avoir parlé du contrat fédéral de construction de navires comme étant une réussite.

«Je crois qu'au cours des prochaines années, les gens commenceront à comprendre le programme, qui est réellement un projet à long terme.»

C'est Maureen MacDonald qui sera nommée au poste par intérim lors du conseil du parti le 23 novembre prochain à Halifax.

INOLTRE SU HUFFPOST

Qui sont les nouveaux ministres fédéraux depuis le 15 juillet?