NOUVELLES
16/11/2013 09:18 EST | Actualisé 16/01/2014 05:12 EST

Dissension chez les féministes du Québec: création d'un nouveau mouvement

MONTRÉAL - Le projet de charte de la laïcité du gouvernement Marois provoque un schisme au sein des féministes du Québec.

Pour se dissocier de la position prise par la Fédération des femmes du Québec (FFQ), un groupe de femmes a décidé de créer un nouveau mouvement appelé «Pour des droits des femmes du Québec», le PDF Québec.

La première présidente de l'association et instigatrice du PDF, l’anthropologue Michèle Sirois, explique que le mouvement se veut féministe, mixte, citoyen et non partisan.

Elle précise que le PDF appuie la laïcité de l’État québécois, l’égalité entre les femmes et les hommes, le respect de la dignité des femmes, et la solidarité avec toutes les femmes d’ici et d’ailleurs.

Plusieurs personnalités sont déjà membres de la nouvelle association, comme l’ancienne ministre Louise Beaudoin, et l’ancienne présidente de la Fédération des femmes, Ginette Drouin Busque.

Aussitôt créé, le PDF s’implique dans un premier dossier litigieux, en manifestant son soutien à la députée libérale Fatima Houda-Pepin, qui s’est dissociée de la position de son parti sur la charte de la laïcité. Michèle Sirois félicite notamment la députée de La Pinière pour sa prise de position sur le tchador.

PLUS:pc