NOUVELLES
15/11/2013 04:09 EST | Actualisé 15/01/2014 05:12 EST

Un rhume force le pape François à annuler des rencontres au Vatican

VATICAN, État de la Cité du Vatican - Le pape François a annulé ses audiences matinales, vendredi, en raison d'un rhume. Il s'agit de la première occasion où ce pape très actif doit ralentir son rythme de travail en raison d'une maladie.

Le pape de 76 ans, qui a perdu l'usage de la majorité de l'un de ses poumons en raison d'une infection dans sa jeunesse, mangeait et se reposait confortablement dans son hôtel vendredi, a fait savoir le porte-parole du Vatican, le père Federico Lombardi.

Le pape François a annulé quatre rencontres avec des responsables du Vatican, forçant le Saint-Siège à republier son bulletin quotidien qui mentionnait que les audiences avaient bel et bien eu lieu. François prévoyait toutefois présider, plus tard vendredi, une messe dans la basilique Saint-Pierre pour l'ordination d'un nouvel évêque.

L'horaire du souverain pontife était plutôt chargé, jeudi, alors qu'il effectuait sa première visite d'État auprès du président italien, de l'autre côté de Rome. Il semblait fatigué, mais heureux lors de la visite de deux heures.

Le Vatican restreint habituellement la circulation des informations sur la santé des papes, en invoquant leur droit à la vie privée. Le Saint-Siège n'a confirmé le fait que Jean-Paul II souffrait de la maladie de Parkinson qu'après son décès.

Quant à Benoît XVI, sa santé a été bonne pendant les sept années de son pontificat. Il n'a raté qu'un rendez-vous qu'après s'être cassé le poignet lors d'une chute, en 2009.

Le nouveau souverain pontife n'a cependant pas une aussi solide constitution. Jorge Mario Bergolio, le nom sous lequel il était connu avant son élection, désirait être missionnaire à ses débuts, mais son supérieur argentin le lui avait déconseillé, en raison de l'impact que cela pourrait avoir sur sa santé fragile.

Aujourd'hui, François parle tout doucement — à peine plus d'un murmure — et ne chante pas.

En ce qui concerne le numéro 2 du Vatican, l'archevêque Pietro Parolin, il est toujours en convalescence, un mois après une opération non précisée qui a entraîné son absence lors de la cérémonie pour célébrer sa nomination, le 15 octobre.

Le Vatican n'a toujours pas révélé la nature du problème de santé qui a frappé Mgr Parolin, si ce n'est pour dire qu'il avait été soigné par un département hépato-biliaire. Le terme «hépato-biliaire» fait référence au foie et à la vésicule biliaire.

Des responsables ont mentionné que l'archevêque de 58 ans était attendu à Rome samedi.

PLUS:pc