NOUVELLES
15/11/2013 09:29 EST | Actualisé 15/01/2014 05:12 EST

Rencontre entre Lebel, Gaudreault et Coderre sur l'avenir du pont Champlain

PC

Une voie réservée pour le transport en commun sera ouverte de la Rive-Sud en direction de Montréal aux heures de pointe matinales sur le pont Champlain. C'est l'une des 12 mesures annoncées par le ministre des Transports du Québec Sylvain Gaudreault, afin d'améliorer la fluidité de la circulation durant les travaux d'urgence pour réparer la fissure découverte dans une poutre du pont mardi.

La découverte de cette fissure a entraîné la fermeture d'une voie en direction de la Rive-Sud pour une période d'un mois.

La réouverture de la voie réservée pour le transport en commun sur le pont Champlain était particulièrement chère à la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire.

Outre la réouverture d'une voie réservée sur le pont Champlain, Québec a annoncé l'ajout de trois wagons de métro sur chacune des rames de la ligne jaune, assurant la liaison entre la station Longueuil et Berri-UQAM, aux heures de pointe. Une voiture sera également ajoutée aux trains de banlieue de Saint-Hilaire et Candiac.

Le nombre de voies ouvertes sur les ponts Victoria et Jacques-Cartier sera également modifié afin de faciliter la circulation entre Montréal et la Rive-Sud. Les horaires des chantiers du pont Mercier et du tunnel Lafontaine seront également modifiés dans le même but.

Le ministre a procédé à ces annonces en présence des maires de Montréal, Denis Coderre, et de Longueuil à la suite d'une rencontre du comité Mobilité Montréal. Outre les maires de Montréal et Longueuil; le ministre fédéral des Infrastructures Denis Lebel et des Transports québécois, Sylvain Gaudreault ont participé à la réunion d'urgence au sujet des problèmes du pont Champlain et la construction d'un nouveau pont.

Le ministre Gaudreault a rappelé que les mesures étaient des solutions à court terme pour répondre à l'urgence créée par la découverte d'une fissure dans une poutre de la structure du pont Champlain mardi dernier. Il précise que les mesures seront réévaluées tout au long des travaux et que les fonctionnaires du comité Mobilité Montréal continuent de travailler sur d'autres mesures.

Le ministre Gaudreault a répété que le pont Champlain est sécuritaire pour les usagers de la route. Il a précisé en avoir de nouveau reçu l'assurance de la Société des ponts Champlain et Jacques-Cartier.

Peu avant cette rencontre, le ministre Lebel a fait un point de presse en compagnie du directeur général de la Société des ponts Jacques-Cartier et Champlain, Glen P. Carlin, et du directeur général de Transport Canada, Marc Brazeau. Le ministre a abordé quelques précisions sur la fermeture pour un mois d'une voie en direction de  la Rive-Sud en raison d'une fissure à une poutre.

La poutre en question ne se trouvait pas dans la liste d'environ six poutres problématiques identifiées dans un rapport de Buckland & Taylor, daté du 26 septembre dernier. M. Lebel a précisé que le pont Champlain reste sécuritaire dans son ensemble. Il  a néanmoins reconnu que la dégradation accélérée du pont s'explique forcément par des carences d'entretien, mais il dit toutefois refuser de se lancer à la poursuite des responsables.

De son côté, Glen P. Carlin a souligné le fait que son équipe a agi rapidement. 

M. Carlin a expliqué que 350 poutres sont dans différents états de dégradation. Malgré les inspections quotidiennes, et même deux fois par jour, ce qui se passe à l'intérieur des poutres échappe à l'oeil des inspecteurs, a-t-il ajouté.

Les coûts relatifs à la réparation de la poutre s'élèvent entre quatre et cinq millions de dollars. Les travaux auront lieu sept jours sur sept pendant deux quarts de travail de neuf heures. La voie fermée devrait être en mesure de rouvrir le 12 décembre.

Nouveau pont

Le ministre a par ailleurs indiqué que des rencontres étaient tenues régulièrement avec les villes concernées et le gouvernement du Québec pour accélérer les procédures de construction d'un nouveau pont. M. Lebel entend déposer le plan d'affaires du nouveau pont Champlain d'ici la fin de l'année 2013.

« Il y a toujours une crainte », a précisé M. Lebel., évoquant la possibilité que le pont Champlain arrive à la fin de sa vie utile avant la livraison du nouveau pont. Il précise que la Société des ponts Champlain et Jacques-Cartier fait tout en son pouvoir pour entretenir le pont et prolonger sa durée de vie, « mais on ne sait pas ce que la vie nous réserve. »

Compte tenu du vieillissement prématuré, le pont doit être remplacé. Le ministre Lebel en avait fait l'annonce en 2011 et il a promis le nouvel ouvrage pour 2021.

La construction du nouveau pont fait place à un nouvel affrontement entre Ottawa et Québec. Le gouvernement fédéral tient à ce que le pont soit à péage, alors que Québec s'y oppose.

Par ailleurs, en raison d'une visite du premier ministre Stephen Harper à Montréal, Denis Lebel quittera la rencontre un peu plus tôt.

INOLTRE SU HUFFPOST

Des ponts remarquables dans le monde