NOUVELLES
15/11/2013 03:01 EST | Actualisé 14/01/2014 05:12 EST

Première équipe médicale canadienne à l'ouvre aux Philippines

Une première équipe médicale canadienne mettra la main à la pâte samedi dans la région de Pilar, aux Philippines.

Les militaires canadiens continuent d'arriver cette semaine aux Philippines, dans la région ravagée par le typhon Haiyan. Les premiers arrivés en sont à établir leur campement dans la ville de Roxas. Mais une petite équipe médicale pourra offrir des soins dès samedi, dans un camp d'évacués à l'est de la ville.

Un troisième avion militaire canadien devait quitter vendredi soir la base de Trenton, en Ontario, avec de l'équipement de purification d'eau. Les militaires canadiens prévoient maintenir leurs allers-retours entre le Canada et les Philippines à un avion aux deux jours, jusqu'à nouvel ordre. Vendredi matin, ils étaient déjà 118 Canadiens sur place et 70 en route.

Le lieutenant-colonel Walter Taylor, qui supervise l'intervention canadienne sur place, a expliqué, dans un appel téléphonique pour les médias canadiens, que le défi consiste maintenant à acheminer l'aide aux sinistrés. Le lieutenant-colonel a dit que nourriture et abris commencent à s'empiler alors que les secours ont de la difficulté à atteindre les victimes, la géographie du pays, un archipel, ne facilitant pas les choses.

Par ailleurs, au moins 75 Canadiens manquent toujours à l'appel. Les autorités de l'ambassade canadienne à Manille ont réussi à rejoindre 110 des 185 Canadiens dont les familles ont demandé de l'aide. Mais ils étaient 330 citoyens canadiens inscrits comme voyageant dans la région touchée par le typhon.

On ne sait pas si on doit s'inquiéter des 145 personnes pour lesquelles personne n'a contacté les autorités canadiennes.

La Presse Canadienne

PLUS:rc