BIEN-ÊTRE
15/11/2013 03:18 EST | Actualisé 15/01/2014 05:12 EST

Un bilan très positif des Mosaïcultures Internationales

François Gravel

MONTRÉAL - Les Mosaïcultures Internationales Montréal 2013 se sont terminées par un bilan très positif, avec 1 015 666 personnes qui ont visité l'exposition estivale, a annoncé l'organisation vendredi.

Il s'agit, selon l'organisation, de l'un des événements les plus courus au Québec durant l'été 2013.

Les organisateurs de l'exposition de sculptures botaniques géantes parlent d'un «achalandage record» qui a généré des profits de l'ordre d'un million de dollars pour Montréal.

Selon une étude réalisée par la firme KPMG-SECOR, la tenue des Mosaïcultures 2013 a contribué à injecter 35,3 millions $ de plus dans l'économie québécoise. Ces retombées économiques signifient une valeur ajoutée de 22,7 millions $ à l'économie locale et la création et le soutien de 371 emplois à temps plein.

Pour le Québec, les retombées économiques correspondent à une valeur ajoutée à l'économie de 23,8 millions de dollars.

Les données recueillies par le sondage révèlent aussi que le taux de satisfaction des visiteurs quant à la beauté des sculptures a été de 100 pour cent.

Par ailleurs, 19 pour cent de la clientèle venait de l'extérieur du Québec et 11 pour cent provenait de l'extérieur du Canada.

Les deux œuvres présentées par la Chine, soit «Une histoire vraie!» et «Planter des platanes pour attirer le Phénix», ont remporté ex æquo le Grand Prix d'honneur du jury international.

L'œuvre «Terre Mère» a quant à elle obtenu le Grand Prix du public Qatar Airways et le Prix Frédéric Back.

L'exposition «a permis aux visiteurs de redécouvrir l'un des fleurons de notre ville, le Jardin botanique, et nous en sommes fiers. Les Mosaïcultures ont aussi contribué à consolider la position de Montréal comme ville novatrice», a affirmé le conseiller municipal Harout Chitilian.

Mosaïcultures Internationales de Montréal

Retrouvez les articles du HuffPost Art de vivre sur notre page Facebook.