NOUVELLES
15/11/2013 02:43 EST | Actualisé 15/01/2014 05:12 EST

Craig Reedie est élu à la présidence de l'Agence mondiale antidopage

JOHANNESBURG - Le Britannique Craig Reedie, un ancien vice-président du CIO, a été élu à la présidence de l'Agence mondiale antidopage et il s'est immédiatement montré en faveur de la mesure visant à suspendre les tricheurs pendant quatre ans.

Reedie était le seul candidat pour succéder à l'ancien politicien australien John Fahey, à la tête de l'AMA depuis 2007. Reedie a été élu à l'unanimité lors d'une réunion du comité de fondation de l'AMA qui s'est déroulée dans le cadre de la Conférence mondiale sur dopage dans le sport.

«Je suis ravi d'obtenir ce poste et je le fais vraiment avec beaucoup d'enthousiasme», a déclaré Reedie.

Makhenkesi Stofile, un ancien ministre des sports sud-africain, a été élu vice-président, également à l'unanimité. Il remplace le président de la commission médicale du CIO, le Suédois Arne Ljungqvist.

Reedie et Stofile entreront en fonction le 1er janvier. Ils ont été élus pour des mandats de trois ans.

Reedie, un Écossais de 72 ans, devient le troisième président de l'AMA, fondée en 1999 par le CIO pour lutter contre le dopage à l'échelle mondiale.

Le Canadien Dick Pound, membre du CIO, a été le premier président de l'organisme de 1999 à 2007.

PLUS:pc