DIVERTISSEMENT
14/11/2013 09:04 EST | Actualisé 15/11/2013 10:32 EST

Sur le tapis rouge de la première de «Cirkopolis» du Cirque Éloize (PHOTOS)

Le tapis rouge était déroulé et prêt à accueillir la horde de vedettes québécoises invitée à la première de Cirkopolis, le nouveau spectacle du Cirque Éloize, mercredi soir à la Place des Arts. Quelques minutes avant de prendre place dans le théâtre Maisonneuve, les artistes ont pris la pose et certains d’entre eux ont partagé leur bonheur d’assister à cette soirée magique et divinement théâtrale.

Ce qu’ils ont dit …

«J’aime vraiment le cirque, ce genre d’acrobaties-là m’épate tout le temps», a expliqué Alex Perron, la toute première vedette à fouler le tapis rouge. «Moi, j’ai comme huit ans d’âge mental, je fais des ho et des ha, et je vais peut-être même faire des hiiii ! Plus sérieusement, je suis aussi curieux de voir ce que ça va donner dans ce genre de salle, car on a toujours l’impression que les cirques évoluent sous les chapiteaux.»

Le sympathique Benoit Brière, qui se serait très bien vu faire une carrière comme clown à une certaine époque, s’est pointé sur le tapis rouge le sourire aux lèvres, comme à son habitude. «Je suis un amateur de cirque, très énormément, a-t-il avoué. Mes filles en ont fait pendant un bout de temps et, depuis le Cirque du Soleil, tout ce qui se fait en cirque au Québec est tellement extraordinaire. On est vraiment gâté et la gang d’Éloize, c’est vraiment une belle gang. Ce sont des créateurs, c’est de la poésie tout en tant de l’acrobatie, on est époustouflé, mais on est émerveillé en même temps, et puis touché.»

Le magicien Luc Langevin, qui n’avait pas l’intention de faire disparaître quoi que ce soit lors du spectacle, étant «hors service », a mentionné le côté stimulant d’un tel spectacle pour un artiste, quelle que soit sa discipline. «Personnellement, je trouve cela très inspirant. Le cirque, c’est toujours très éclaté, il y a souvent de belles idées de mises en scène, de scénographie dont je pourrais m’inspirer dans mes prochains spectacles», a-t-il dit.

La comédienne Anne-Marie Cadieux était aussi de la fête : «Par pur plaisir, parce que mon chum aime beaucoup le cirque et aussi parce que, alors que j’étais de passage à Pénélope McQuade, Jeannot Painchaud avait fait un extrait de ce spectacle et je m’étais dit que je voulais y assister. Je voulais aussi revoir la fille qui avait fait l’extrait, qui était une grande athlète et qui était aussi une beauté incroyable. Ça m’intrigue beaucoup ce soir, j’ai beaucoup d’admiration pour ces artistes.»

L’ex-académicienne, Andréanne A. Malette en a profité pour faire son mea culpa. « Je suis une amatrice de cirque, même si je n’ai jamais vu le Cirque du Soleil, et je sais que cela manque à ma vie! Le Cirque, ça me fascine. Je pratique beaucoup d’arts, mais le cirque, évidemment, je ne serai jamais capable, je trouve cela incroyable ce talent-là. »

Pour sa part, la toute jolie Joannie Rochette s’est dite sincèrement intéressée par tout ce qui touche le monde du cirque. «Chaque année, il y a toujours le festival de cirque à Montréal et on va toujours voir plusieurs spectacles. Je suis une grande fan du Cirque du Soleil et puis, j’habite tout près du Cirque Éloize. On entend souvent parler d’eux et je me sentais mal de ne les avoir encore jamais vus. J’avais hâte de les voir ! J’ai aussi entendu dire que c’était très théâtral et pas juste acrobatique, alors c’est l’fun de voir le mélange du côté technique et artistique comme on a dans notre sport à nous. Ça peut être vraiment inspirant, surtout pour les patineurs en couple, toutes les portées, ce sont des choses qui peuvent être adaptées sur la glace.»

Cirkopolis, le nouveau spectacle du Cirque Éloize, est présenté du 13 au 30 novembre, ainsi qu’en supplémentaires les 6 et 7 décembre 2013 au théâtre Maisonneuve de la Place des Arts.

Site officiel du Cirque Éloize: www.cirque-eloize.com/

Site officiel de la Place des Arts: www.placedesarts.com

EN IMAGES:

Tapis rouge de «Cirkopolis» du Cirque Éloize

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.