NOUVELLES
14/11/2013 12:43 EST | Actualisé 14/01/2014 05:12 EST

Suppression de 4000 emplois chez Lockheed Martin

Le groupe américain de défense Lockheed Martin a annoncé jeudi qu'il allait fermer quatre usines aux États-Unis, en plus de réduire ses activités dans une cinquième, et d'adopter plusieurs autres mesures d'économies.

Les fermetures d'usines se traduiront par la suppression de 2000 postes, alors que 2000 autres emplois seront éliminés d'ici la fin 2014 dans les divisions de l'aérospatiale, des systèmes d'information et des systèmes de mission et d'entraînement. Ces réductions de postes représentent 3,4 % des effectifs actuels du groupe.

Dans un communiqué, Lockheed Martin a expliqué que ces mesures ont été prises en réponse à la baisse des dépenses du gouvernement américain, « pour améliorer l'efficacité des activités [du groupe] et rendre ses produits et services plus abordables ».

Lockheed Martin avait déjà licencié 600 personnes en octobre. L'entreprise avait aussi mis plusieurs milliers d'employés en congés sans solde lors de la fermeture partielle du gouvernement début octobre, en conséquence de l'impasse budgétaire au Congrès.

Les détails de compressions

Lockheed Martin prévoit fermer ses usines à Newtown, en Pennsylvanie, à Akron, en Ohio, à Goodyear, en Arizona, et à Horizon City, au Texas, d'ici la moitié de 2015. Il compte aussi réduire les activités à ses installations de Sunnyvale, en Californie.

Par ailleurs, les activités d'aérospatiale et de systèmes d'information seront regroupées sur les sites de Denver, au Colorado, et de Valley Forge, en Pennsylvanie.

Le groupe note qu'il pourrait également « transférer » les activités des usines d'Owego, dans l'État de New York, ou d'Orlando, en Floride, sur d'autres sites. Il compte prendre une décision d'ici le début de l'année prochaine.

Depuis 2008, Lockheed Martin a réduit ses coûts fixes, notamment en réduisant drastiquement ses espaces de bureau et d'usines, en plus de réduire ses effectifs de 30 000 personnes en cinq ans.

La restructuration annoncée jeudi intervient alors que le groupe a enregistré un bond de 20 % de son bénéfice au troisième trimestre, à 873 millions de dollars, et qu'il avait relevé ses prévisions.

Lockheed Martin a affiché un chiffre d'affaires de 47,2 milliards de dollars en 2012.

PLUS:rc