NOUVELLES
14/11/2013 10:04 EST | Actualisé 14/01/2014 05:12 EST

Les clubs français remettent à plus tard leur projet de boycottage

PARIS - Les clubs de foot en France ont remis à plus tard leur projet de boycotter les matchs à la fin du mois afin de protester contre la super-taxe sur les salaires des joueurs que le gouvernement prévoit instaurer.

L'Union des clubs professionnels du football (UCPF) ont rencontré un médiateur du gouvernement, mercredi, et annoncé jeudi que les matchs prévus entre le 29 novembre et le 2 décembre iront de l'avant.

L'UCPF et la Ligue de France avaient auparavant conclu un accord pour le boycott de matchs en première et deuxième divisions.

Le président français François Hollande a rejeté la demande des clubs d'alléger la loi sur la taxe de 75 pour cent sur les revenus de plus de 1 milllions d'euros (1,38 million $ US) par année. Il a déclaré lors d'un sommet de l'Union européenne que «la loi doit être la même pour tous».

Le président de l'UCPF, Jean-Pierre Louvel, s'est plusieurs fois dit convaincu que le boycott allait être mis en branle.

PLUS:pc