NOUVELLES
14/11/2013 03:12 EST | Actualisé 13/01/2014 05:12 EST

BlackBerry continue de dégringoler

La chute du fabricant de téléphones cellulaires BlackBerry s'accentue de mois en mois. Selon une étude publiée jeudi par la firme de recherche Gartner, l'entreprise canadienne a vu sa part des ventes mondiales de téléphones intelligents passer de 5,2 % à 1,8 % en un an.

Le nombre de téléphones BlackBerry vendus est passé de 8,9 millions au troisième trimestre 2012 à 4,4 millions au troisième trimestre 2013, avec des ventes de téléphones intelligents en hausse.

Depuis 2010, la part de marché de BlackBerry, auparavant Research in Motion, a ainsi diminué de 13,6 %, avec 12,5 millions de téléphones vendus au troisième trimestre de cette année-là.

L'entreprise sud-coréenne Samsung reste le chef de file de la vente de téléphones intelligents, avec une part de marché de 32,1 % et 80,4 millions de téléphones vendus au troisième trimestre, contre 44 millions un an plus tôt.

Vient ensuite l'iPod d'Apple, qui a toutefois vu sa part de marché se réduire, à 12,1 %, contre 14,3 % en 2012.

Toujours selon Gartner, la chinoise Lenovo a pris la troisième place, avec une part de marché de 5,1 %, devant la sud-coréenne LG Electronics, à 4,8 %, et la chinoise Huawei, à 4,7 %.

Au total, les ventes de téléphones intelligents ont représenté 55 % des ventes mondiales au troisième trimestre de 2013, pour atteindre les 250,2 millions d'unités.

PLUS:rc