NOUVELLES
13/11/2013 08:30 EST | Actualisé 13/01/2014 05:12 EST

Steelers: Roethlisberger ne se laisse pas déconcentrer par les rumeurs

PITTSBURGH, États-Unis - Ben Roethlisberger en a assez de discuter de son avenir.

Les enjeux sont trop importants présentement pour se concentrer là-dessus.

Le quart des Steelers de Pittsburgh a rappelé mercredi qu'il ne voulait plus discuter des rumeurs selon lesquelles il allait demander aux Steelers d'explorer la possibilité de l'échanger à la fin de la saison. Il a toujours été un Steeler et il veut rester un Steeler jusqu'à la toute fin. Et il a maintenant la tâche de trouver le moyen de battre les Lions de Detroit (6-3) dimanche prochain.

«Je ne veux pas en parler parce que ça diminue l'importance de ce que nous tentons de faire et ça, c'est gagner des matchs de football, a déclaré Roethlisberger. C'est tout ce qui compte. Ça m'enrage tellement que je ne veux plus en parler.»

Roethlisberger préfère se concentrer sur son équipe, elle qui se retrouve devant un autre match très important. Les Steelers (3-6) se retrouvent loin derrière les Bengals de Cincinnati (6-4) dans la course au titre de la section Nord de l'Américaine.

Une défaite dimanche et les Steelers devront fort probablement oublier une participation aux éliminatoires. Roethlisberger, qui admet qu'il ne s'agit pas d'une saison «typique», ne regarde pas si loin devant.

«Pour nous, c'est un match à la fois, a-t-il dit. Chaque match est le plus important de l'année et nous voulons simplement avoir une fiche de 1-0.»

Même s'il admet être frustré par le pire début de saison des Steelers au cours de ses 10 ans de carrière, Roethlisberger reste impliqué à 100 pour cent. Il avait dit qu'il ne lançait pas la serviette après un cuisant revers contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre le 3 novembre dernier et il a répondu avec une performance constante, mais pas très spectaculaire, dans une victoire de 23-10 contre les Bills de Buffalo.

Roethlisberger pourrait battre quelques-uns de ses records personnels, dont celui pour le plus de verges de gains, d'ici la fin de la campagne.

Par contre, il pourrait aussi accumuler le deuxième plus haut total d'interceptions de sa carrière. Il a été victime de 10 interceptions en neuf rencontres et a commis sept échappés. Il sait qu'il doit mieux faire, et peut-être prendre moins de risques, si les Steelers veulent réussir à rattraper les Bengals.

Il a accumulé 209 verges de gains en moyenne lors des trois victoires des Steelers, contre 317 lors de leurs six revers.

«Peu importe la solution, ça me va», a-t-il conclu.

PLUS:pc