NOUVELLES
13/11/2013 10:28 EST | Actualisé 13/01/2014 05:12 EST

Silos à l'anse au Foulon : Agnès Maltais se dit « bernée » par le Port de Québec

La ministre responsable de la Capitale-Nationale, Agnès Maltais, dit à son tour avoir été bernée quant à l'avancement du projet de silos dans le port de Québec.

Lorsqu'on lui a présenté le projet de construire un terminal de granules de bois à l'anse au Foulon, la ministre Maltais a expliqué qu'elle croyait que l'administration portuaire et Arrimage Québec allaient d'abord soumettre leurs intentions à la population. 

« Arrimage Saint-Laurent et le Port de Québec jouent au cow-boy sur le territoire de la Capitale-Nationale. Les citoyens sont furieux, la Ville est furieuse et moi je ne suis vraiment pas contente », a lancé Agnès Maltais, mercredi.

« Tu ne peux pas être sur le territoire de la Capitale-Nationale, sur un territoire sur lequel on mise sur la beauté à cause de l'attrait touristique, et travailler au Québec sans parler d'acceptabilité sociale et de rencontres de consultation », a ajouté la ministre Maltais.

Les travaux pour la construction de deux silos d'une hauteur de 45 mètres sont déjà commencés dans le port de Québec.

Devant la façon de faire du Port et d'Arrimage Québec, Agnès Maltais n'exclut pas catégoriquement la possibilité que le gouvernement s'adresse aux tribunaux pour faire cesser la construction des silos. La ministre n'a toutefois pas précisé davantage ses intentions à ce sujet.

« On va regarder ce qu'on peut faire là. On va attendre les propos aujourd'hui pour voir ce que dit le Port de Québec et ce que dit Arrimage Saint-Laurent », a affirmé Agnès Maltais.

La direction du port et l'entreprise Arrimage Québec vont réagir séparément, mercredi, au projet de silos à l'anse au Foulon.

PLUS:rc