NOUVELLES
13/11/2013 10:15 EST | Actualisé 13/01/2014 05:12 EST

L'étude de la musique modifie la structure et le fonctionnement du cerveau

MONTRÉAL - L'étude approfondie de la musique modifie la structure et le fonctionnement de certaines régions du cerveau, démontrent de nouvelles études dont les conclusions ont été dévoilées dans le cadre d'une rencontre médicale à San Diego.

Ces découvertes laissent entendre que la musique pourrait stimuler la plasticité du cerveau, se révéler utile en éducation et même aider à traiter plusieurs troubles de l'apprentissage.

Les chercheurs ont notamment découvert qu'on n'est jamais trop jeune pour se mettre à l'étude de la musique, puisque la formation musicale reçue avant l'âge de sept ans serait celle qui a l'impact le plus marqué.

Ils ont également établi qu'une formation musicale de haut niveau et de longue durée a un impact plus important qu'on ne le croyait jusqu'à maintenant. Les musiciens auraient ainsi une capacité accrue à intégrer l'information sensorielle, qu'elle soit auditive, tactile ou visuelle.

Le chercheur Gottfried Schlaug, de l'université Harvard, a expliqué que les découvertes présentées mardi démontrent que la formation musicale donne naissance à de nouveaux processus dans le cerveau, à différentes périodes de la vie, ce qui a une multitude d'impacts sur la créativité, la cognition et l'apprentissage.

Les recherches ont été dévoilées à l'occasion du congrès Neuroscience 2013, l'assemblée annuelle de la Société pour la neuroscience.

PLUS:pc