NOUVELLES
13/11/2013 06:48 EST | Actualisé 13/01/2014 05:12 EST

L'entraîneur-chef des Texans Gary Kubiak sera à son poste contre les Raiders

HOUSTON - L'entraîneur-chef des Texans de Houston Gary Kubiak est de retour après avoir subi un léger accident vasculaire cérébral et il a hâte d'être à son poste dimanche, quand ses troupes affronteront celles des Raiders d'Oakland.

«C'est simplement agréable d'être de retour, a-t-il dit. Vous devez apprécier cette chance que vous avez et l'occasion d'être autour des joueurs... et la chance de faire mon travail à nouveau.»

Kubiak, qui est revenu au travail lundi, a rencontré les journalistes mercredi pour une première fois depuis qu'il s'est effondré sur le terrain au début de la mi-temps dans un revers des Texans contre les Colts d'Indianapolis le 3 novembre dernier.

Il a indiqué que les médecins l'ont forcé à limiter ses tâches cette semaine, mais qu'il allait diriger les Texans dans leur quête de mettre fin à une séquence de sept revers — la plus longue de leur histoire — quand ils affronteront les Raiders.

«Je suis un horaire différent, c'est difficile de m'y habituer, mais c'est ce que j'essaie de faire, a-t-il expliqué. Je suis les consignes.»

L'entraîneur accro du travail a dit qu'il a retenu la leçon apprise à la dure et qu'il allait écouter les conseils de ses proches et en faire un peu moins.

«Il y a évidemment beaucoup de personnes qui me disent quoi faire, a-t-il raconté. J'ai consulté plusieurs brillantes personnes à l'hôpital au cours de la dernière semaine et demie, et ma femme est plutôt stricte là-dessus présentement.»

Âgé de 52 ans, Kubiak a subi un accident ischémique transitoire, ou AIT, ce qui est provoqué par une interruption temporaire de la circulation cérébrale. Les AIT sont souvent qualifiés de léger AVC et provoquent des malaises similaires comme des étourdissements ou la perte de connaissance. Les manifestations provoquées disparaissent spontanément en quelques minutes ou quelques heures.

Quand on lui a demandé s'il se souvenait de ce qui s'était passé quand il s'est effondré, Kubiak a noté que les détails étaient flous.

«Je ne me rappelle pas de beaucoup de choses, a-t-il dit. Je me rappelle que je ne me sentais pas très bien juste avant la mi-temps, j'avais des maux de tête. C'est tout. Ensuite, j'étais à l'hôpital et je parlais avec différentes personnes.»

Le coordonnateur défensif Wade Phillips a dirigé les Texans dimanche dernier dans un revers contre les Cardinals de l'Arizona. Kubiak a dit que l'expérience avait été douloureuse.

«Je n'ai pas été capable de regarder tout le match, a raconté Kubiak. Je l'ai regardé par moments. C'était très difficile. J'ai eu mal avec eux. C'était difficile à regarder. C'était difficile d'être assis et de regarder le match de football quand vous êtes sur les lignes de touche depuis 30 ans.»

Il a refusé de discuter des soins qu'il a reçus, mais il est revenu sur l'épreuve à travers laquelle il est passé.

«Je ne faisais rien de différent qu'auparavant, a-t-il dit. J'imagine que vous vous arrêtez et que vous réfléchissez un peu. J'ai vécu beaucoup de beaux moments dans cette ligue, je vis des moments difficiles présentement. C'est simplement bien de faire ce que vous aimez, peu importe les événements.»

PLUS:pc