NOUVELLES
13/11/2013 06:21 EST | Actualisé 13/01/2014 05:12 EST

Le TSX avance grâce aux gains des secteurs de l'énergie et de la finance

TORONTO - La Bourse de Toronto a avancé mercredi, les gains des titres des secteurs de l'énergie et de la finance ayant contrebalancé les reculs des actions de deux des plus grands épiciers du pays.

L'indice composé S&P/TSX a clôturé en hausse de 44,62 points, soit 13 370,66 points, alors que le secteur minier cédait à une certaine pression liée aux inquiétudes vis-à-vis de la Chine et au deuxième recul du cours du cuivre en autant de jours.

L'action des Compagnies Loblaw (TSX:L) a culbuté de 3,61 $, soit 7,6 pour cent, à 44,23 $, la chaîne d'épiceries ayant révisé à la baisse ses prévisions de croissance de bénéfices pour l'exercice en raison des plus faibles marges enregistrées dans la deuxième moitié de l'année. Loblaw a aussi fait état d'un bénéfice trimestriel ajusté en baisse par rapport à l'an dernier, même si ses revenus ont avancé de 1,9 pour cent.

Metro (TSX:MRU) a pour sa part vu son titre perdre 3,71 $, soit 5,7 pour cent, à 62 $, après que la chaîne québécoise d'épiceries eut fait état d'un bénéfice par action des activités poursuivies ajusté en hausse de 4,4 pour cent par rapport à l'an dernier. Ses ventes ont toutefois cédé 1,1 pour cent, tandis que les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an ont retraité de 1,8 pour cent.

Le dollar canadien s'est pour sa part apprécié de 0,28 cent US à 95,58 cents US au lendemain de la mise à jour économique du ministre fédéral des Finances Jim Flaherty, qui prévoit maintenant un excédent budgétaire de 3,7 milliards $ en 2015 — soit trois milliards $ de plus que dans ses prévisions du budget de mars.

Sur Wall Street, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a pris 70,96 points à 15 821,63 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a gagné 14,31 points à 1782 points — deux niveaux records. L'indice composé du Nasdaq a grimpé de 45,65 points à 3965,58 points.

Pendant ce temps, les leaders du parti communiste chinois ont mis fin à une rencontre sur l'économie de quatre jours à Tokyo. Certains observateurs espéraient voir d'importantes réformes émerger de la rencontre, ce qui n'a pas été le cas. Le parti s'est contenté de dire que les forces du marché joueraient «un rôle décisif» dans l'économie chinoise, alors qu'elles jouaient précédemment un «rôle de base».

À Toronto, le secteur des mines et métaux a limité les gains avec son recul de près de deux pour cent. Le cours du cuivre a cédé 7 cents US à 3,16 $ US la livre à la Bourse des matières premières de New York. L'action de First Quantum Minerals (TSX:FM) a perdu 83 cents à 18,56 $, tandis que celle de HudBay Minerals (TSX:HBM) a rendu 18 cents à 8,10 $.

Le secteur de l'énergie a pour sa part progressé de 0,86 pour cent, le cours du pétrole brut ayant gagné 84 cents à 93,88 $ US le baril à la Bourse des matières premières de New York. Il avait reculé la veille à un creux de cinq mois. L'action de Suncor Énergie (TSX:SU) s'est emparée de 73 cents à 37,23 $.

Les titres du groupe de la finance ont aussi appuyé le parquet torontois. L'action de la Banque de Montréal (TSX:BMO) a notamment pris 63 cents à 73,44 $.

Le secteur aurifère a gagné environ 0,3 pour cent, le cours du lingot d'or à New York, s'étant déprécié de 2,80 $ US à 1268,40 $ US l'once.

PLUS:pc