NOUVELLES
13/11/2013 12:46 EST | Actualisé 13/01/2014 05:12 EST

L'armée syrienne capture une banlieue au sud de Damas

BEYROUTH - L'armée syrienne a capturé une banlieue contestée au sud de Damas, mercredi, dans le cadre d'une puissante offensive qui a déjà permis aux forces gouvernementales de reprendre quatre places-fortes de l'insurrection dans la région.

La ville de Hejeira est devenue mercredi la plus récente à repasser entre les mains du régime. L'agence de presse officielle SANA affirme que l'armée a repris le contrôle de la ville, mais que les combats se poursuivent en périphérie.

L'Observatoire syrien des droits de la personne, à Londres, a confirmé que l'armée contrôle presque la totalité de Hejeira, avant d'ajouter que certaines poches de résistance persistent.

La station de télévision libanaise Al-Mayadeen, dont un journaliste accompagnait les forces syriennes, a diffusé ce qui seraient des images en direct des rues de Hejeira. On a pu voir des vitrines défoncées, des sacs de sable empilés dans les rues et des édifices éventrés.

L'emprise de l'insurrection sur Hejeira était devenue intenable depuis que l'armée avait pris la ville voisine de Sabina au cours des derniers jours.

Des obus de mortier sont aussi tombés mercredi sur Bab Touma et Zablatani, deux autres banlieues de Damas, faisant deux morts et une vingtaine de blessés, selon l'agence SANA. L'Observatoire évoque plutôt trois morts.

Enfin, l'armée de l'air syrienne pilonnait les positions rebelles dans la ville de Tel Hasel, la seule que contrôlent encore les rebelles le long de l'autoroute qui mène à l'aéroport d'Alep, dans le nord du pays.

Des bombardements ont aussi fait entre six et huit victimes en banlieue d'Alep.

PLUS:pc