VIDEO
13/11/2013 05:09 EST | Actualisé 12/01/2014 05:12 EST

10 films à voir aux Rencontres internationales du documentaire de Montréal

Les 16es Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM), qui se déroulent du 13 au 24 novembre 2013, font la part belle cette année au film politique.

On y remettra, entre autres, le prix Magnus Isacsson, créé en l'honneur du documentariste engagé montréalais mort à l'été 2012, dont le dernier documentaire, Ma vie réelle, plongeait dans le quotidien parfois difficile de jeunes du quartier de Montréal-Nord. Il sera attribué à un réalisateur canadien émergent pour un « film témoignant d'une conscience sociale ».

Et, pour une troisième année consécutive, un jury de femmes détenues dans l'établissement de Joliette, le seul pénitencier fédéral exclusivement féminin au Québec, remettra le Prix des détenues à son documentaire favori. 

Quoi voir aux RIDM?

The square (Al midan) de Jehane Noujaim (Égypte, États-Unis), film d'ouverture
Ce documentaire, tourné entre janvier 2011 et en juillet 2013, des premiers rassemblements anti-Moubarak à la chute de Mohamed Morsi, a pour personnage principal la place Tahrir, au Caire, en Égypte. Voici la bande-annonce (en anglais) :

Who is Dayani Cristal, de Marc Silver (Royaum-Uni, Mexique)
Dans ce documentaire hybride, à cheval entre la fiction et la réalité, l'acteur mexicain Gael Garcia Bernal, qui sera présent aux RIDM, incarne un homme dans les différentes étapes de son dernier voyage, avant que son cadavre soit découvert à la frontière entre le Mexique et les États-Unis. Seul indice : deux mots tatoués sur son corps, « Dayani Cristal ». À travers cette quête pour découvrir l'identité de l'homme et comprendre les raisons qui l'ont poussé à risquer sa vie en franchissant illégalement la frontière, le réalisateur propose une réflexion sur les drames liés à l'immigration.

Let the fire burn, de Jason Osder (États-Unis)
Le documentaire revient sur le conflit complexe qui opposa à Philadelphie en 1985, dans une atmosphère de guerre civile, le mouvement radical afro-américain MOVE et les autorités municipales. Les affrontements iront jusqu'à la confrontation armée, et un quartier entier sera détruit par les flammes. « Let the fire burn », aurait dit un responsable municipal...

Vers Madrid, de Sylvain George (France)
Le 15 mai 2011, des centaines de milliers de manifestants se rassemblent sur la Puerta del Sol, à Madrid, en Espagne, et lancent un mouvement de lutte des classes connu sous le nom de M-15. La musique de ce documentaire est en partie signée par Godspeed You! Black Emperor. Voici la bande-annonce :

Alex marche à l'amour, de Dominic Leclerc (Québec)
Le comédien Alex Castonguay entreprend un voyage à pied de 760 km le long des routes d'Abitibi-Témiscamingue et du nord de l'Ontario, au rythme du célèbre poème La marche à l'amour, de Gaston Miron.

Ayiti Toma, de Joseph Hillel (Québec)
Le cinéaste multiplie les points de vue et jette un regard inédit sur la célèbre île. Sociologues, historiens, jeunes de la rue et prêtres vaudou prennent la parole pour témoigner de la richesse de la culture haïtienne et des défis rencontrés par le peuple haïtien.

Ba Nôi (grand-maman), de Khoa Lê (Québec)
Portrait à la fois intime et universel d'une vieille dame haute en couleur, réalisé à l'occasion d'une visite au Vietnam par son petit-fils.

Lisa, go home!, d'Oksana Buraja (Lituanie, Estonie)
Vision sensible et poétique d'une enfance malmenée, à travers le personnage d'une petite fille fugueuse qui se réfugie dans son monde imaginaire pour échapper au quotidien alcoolisé de son foyer. 

Noces rouges, de Lida Chan et Guillaume Suon (Cambodge)
Un documentaire sur un sujet encore tabou au Cambodge : les mariages forcés sous la dictature des Khmers rouges, organisés afin de mieux contrôler la population.

Fermières, d'Annie St-Pierre (Québec), film de clôture
La cinéaste a partagé pendant un an le quotidien de femmes membres du Cercle des fermières du Québec. Créés en 1915, ces cercles sont présents dans plus de 600 municipalités du Québec et sont le théâtre de la solidarité, de l'engagement et de la joie de vivre de leurs membres, toutes bénévoles.

PLUS:rcvideo