NOUVELLES
12/11/2013 03:53 EST | Actualisé 11/01/2014 05:12 EST

Une peine concurrentielle de 7 ans pour l'agresseur sexuel Pierre Defoy

Le dossier de Pierre Defoy s'alourdit. L'homme, qui purge déjà une peine de 23 ans de prison pour l'enlèvement, la séquestration et l'agression sexuelle d'un garçon en 2008, reçoit une peine de 7 ans pour une autre histoire du genre, survenue cette fois en 2005.

Pierre Defoy a plaidé coupable mardi à des accusations de séquestration et d'enlèvement.

La peine de 7 ans, qui a été prononcée en après-midi au palais de justice de Québec est concurrentielle, c'est-à-dire qu'elle ne s'ajoutera pas aux 23 ans que l'accusé purge déjà. Pierre Defoy purgera donc les deux peines en même temps.

En 2005, Pierre Defoy avait enlevé et séquestré un garçon de 8 ans à Lévis. Il l'avait embarqué de force dans son véhicule avant de le libérer quelques coins de rue plus loin.

Valérie Lahaie, procureur de la Couronne, a fait savoir que le fait que l'accusé ait plaidé coupable a permis d'éviter à la jeune victime de venir témoigner lors d'un procès.

« Ça évitait un long témoignage au jeune garçon qui avait été victime à l'époque en 2005. On se rappellera que c'est un jeune enfant de 8 ans qui a été enlevé et séquestré et pas besoin de vous dire que par la suite, il a eu énormément des séquelles dans sa vie », a dit Me Lahaie.

« La famille se dit vraiment soulagée et satisfaite d'enfin pouvoir tourner la page sur ces tristes événements-là », a ajouté la procureur de la Couronne.

PLUS:rc