NOUVELLES
12/11/2013 01:35 EST | Actualisé 12/01/2014 05:12 EST

Un Italien lié au crime organisé à Montréal est tué par balles au Mexique

MEXICO - Les autorités mexicaines enquêtent sur la mort par balles d'un Italien lié au crime organisé à Montréal qui a été tué dans un restaurant d'Acapulco.

Des témoins ont affirmé aux enquêteurs que l'homme était assis à une table dans un restaurant italien du centre touristique de la ville, dimanche soir, lorsque deux hommes l'ont approché, l'un d'entre eux sortant un revolver et tirant l'Italien dans le dos et la tête, ont indiqué lundi les procureurs de l'État de Guerrero.

Les procureurs ont dit avoir joint l'ambassade italienne à Mexico pour demander le rapatriement du corps en Italie. Ils ont mentionné que les enquêteurs s'affairaient à produire un portrait-robot des deux assaillants.

Les autorités de l'État de Guerrero n'ont pas identifié la victime. Mais des médias mexicains ont indiqué qu'il s'agissait de Moreno Gallo, âgé de 68 ans, lié par les autorités canadiennes à des groupes du crime organisé à Montréal.

Moreno Gallo, dont la famille dans la région de Calabre, dans le sud de l'Italie, avait émigré au Canada dans les années 1950, avait été condamné à une peine de prison à perpétuité pour le meurtre en 1973 d'un trafiquant de drogue de Montréal. Il avait obtenu sa libération conditionnelle en 1982. Pendant son incarcération, son épouse avait ouvert un restaurant-boulangerie dans le quartier montréalais de La Petite Italie.

Les autorités canadiennes lui ont retiré sa libération conditionnelle en 2007 et amorcé des procédures de déportation. À ce moment, Moreno Gallo niait être membre d'une organisation criminelle. Il a été déporté en janvier 2012, et l'Agence des services frontaliers du Canada soutenait qu'il jouait «un rôle actif au sein du crime organisé».

Plutôt que de retourner dans son Italie natale, Moreno Gallo avait pris la route du Mexique et avait amorcé une contestation de son ordonnance de déportation en Cour fédérale canadienne.

PLUS:pc