NOUVELLES
12/11/2013 08:31 EST | Actualisé 12/01/2014 05:12 EST

Plus d'homicides en Amérique latine qu'ailleurs

L'Amérique latine est la seule région de la planète où le nombre d'homicides a augmenté entre 2000 et 2010. Plus d'un million de personnes sont mortes à la suite de crimes pendant cette décennie.

Selon un rapport du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) publié mardi, le taux d'homicides dans la région a augmenté de 11 %, tandis que dans la majorité des autres régions du monde ce taux a baissé ou s'est stabilisé.

Cette « épidémie de violence, accompagnée d'une hausse et d'une propagation des délits, ainsi que de l'augmentation du sentiment de peur parmi les citoyens » a lieu malgré le fait que les pays d'Amérique latine « présentent aujourd'hui des économies plus robustes, avec moins de pauvreté et une démocratie plus développée », note le document.

Selon les données récoltées, 11 pays (Brésil, Colombie, Équateur, Salvador, Guatemala, Honduras, Mexique, Panama, Paraguay, République dominicaine, Venezuela) présentent des taux supérieurs à 10 homicides pour 100 000 habitants, ce qui est considéré par l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) comme une « épidémie ».

Les jeunes entre 15 et 25 ans qui ne travaillent pas ou ne font pas d'études seraient particulièrement touchés, indique le rapport.

PLUS:rc