NOUVELLES
12/11/2013 07:32 EST | Actualisé 12/01/2014 05:12 EST

N.B.: le fils de l'homme d'affaires assassiné Richard Oland a été arrêté

SAINT-JEAN, - La police de Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, a indiqué avoir procédé à l'arrestation du fils de Richard Oland relativement au meurtre de cet homme d'affaires, en juillet 2011.

Dennis Oland, âgé de 45 ans, comparaîtra devant un tribunal de Saint-Jean, mercredi, mais on ignore encore à quel chef d'accusation il devra faire face.

La police a confirmé que le suspect a bien été arrêté mardi, refusant toutefois de divulguer de plus amples détails.

Une conférence de presse se tiendra mercredi à 10 h, a poursuivi la police.

Le corps de Richard Oland a été retrouvé sans vie dans son bureau de Saint-Jean, le 7 juillet 2011. Il était âgé de 69 ans.

L'homme d'affaires était l'un des membres de la famille propriétaire de la brasserie Moosehead mais avait quitté l'entreprise dans les années 1980.

Le nom de Dennis Oland en tant que principal suspect a été rapporté pour la première fois en mai, après que deux médias eurent plaidé en faveur de la publication de documents de la cour devant une cour provinciale.

Le juge R. Leslie Jackson n'a pas permis la publication de certaines informations, décrites par la Couronne comme des éléments liés à la scène de crime, à la condition physique et la position du corps de la victime, des informations que seul le meurtrier connaîtrait.

Dans une déclaration sous serment dévoilée le mois dernier, on indique les traces de sang retrouvées sur le veston saisi dans la maison de Dennis Oland correspondaient au profil d'ADN de son père.

Le document précise également qu'un coupon d'un service de nettoyage à sec avait été agrafé au vêtement, montrant que le veston avait été récupéré au V.I.P. Dry Cleaners de Rothesay, le lieu de résidence de Dennis Oland, au lendemain de la mort de son père, soit le 8 juillet 2011.

Les proches du suspect ont affirmé, dans un communiqué publié mardi et signé par Derek Oland, qu'ils croient à son innocence.

«Nous nous en remettons à la loi et nous croyons au système judiciaire. Nous croyons que notre neveu et cousin Dennis est innocent et nous le soutenons, lui et les membres de sa famille, à travers toute étape légale qui pourrait s'ensuivre», mentionne-t-on dans le document.

PLUS:pc