NOUVELLES
12/11/2013 08:06 EST | Actualisé 12/01/2014 05:12 EST

Les contribuables de Moncton subventionnent Irving par l'entremise des Wildcats

Le contrat liant la Ville de Moncton et l'équipe de hockey des Wildcats pour l'utilisation du Colisée comprend une subvention à une entreprise Irving non identifiée, selon des documents obtenus par CBC.

Chaque année depuis le contrat original conclu à la fin des années 90, les contribuables ont versé 88 000 $ à l'équipe.

L'argent compense l'équipe pour le manque de loges de prestige, généralement très payantes, au Colisée de Moncton. Toutefois, selon le procès-verbal d'une réunion privée du conseil municipal tenue en juin 2010, le maire George LeBlanc a dit aux conseillers que l'argent est en fait une mesure incitative.

Le maire a expliqué à ce moment qu'un autre conseil municipal avait accepté de faire ce paiement à la condition qu'une entreprise Irving s'installe dans le parc industriel de Moncton, et non dans une autre ville. Le procès-verbal de la réunion ne précise pas de quelle entreprise il s'agit.

Isabelle LeBlanc, porte-parole de la Municipalité, explique aujourd'hui que le paiement annuel de 88 000 $ faisait partie du contrat original, et qu'il a été renouvelé chaque année. Elle précise que ce montant équivaut aux revenus tirés de loges de prestige pour des parties de hockey à l'époque. Mme LeBlanc n'a toutefois pas répondu à une question sur cet argent en tant que subvention d'établissement.

Kevin Lacey, de la Fédération canadienne des contribuables, affirme que la Municipalité devrait se montrer plus transparente. Il se demande à quoi sert cet argent, à qui il est versé, et il s'interroge sur ce que les contribuables obtiennent en échange.

Moncton négocie à l'heure actuelle un nouveau contrat avec les Wildcats. 

PLUS:rc