NOUVELLES
12/11/2013 08:55 EST | Actualisé 12/01/2014 05:12 EST

Commission Charbonneau: l'homme d'affaires Yannick Payette témoigne sous interdit de publication

Radio-Canada

L'homme d'affaires Yannick Payette poursuit mardi son témoignage devant la commission Charbonneau. Ses propos sont frappés d'une ordonnance de non-publication préventive, comme l'a demandé le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) dans le but de protéger l'intégrité d'un procès entrepris dans la foulée de l'opération Diligence.

Un texte de François Messier

Yannick Payette a été propriétaire et président de Fortier Transfert, une entreprise de grues de la région de Montréal qui a été achetée par Grues Guay au milieu des années 2000. Cette transaction a déjà été évoquée en septembre par l'enquêteur Michel Patenaude et l'entrepreneur Paul Sauvé. 

L'enquêteur Patenaude a expliqué à la commission que cette transaction a donné « beaucoup de crédibilité » à l'homme d'affaires Louis-Pierre Lafortune. Ce dernier travaillait à l'origine pour Fortier Transfert, mais la transaction lui a permis d'obtenir un poste dans la haute direction des Grues Guay. 

« Ce que j'en sais c'est que Fortier Transfert faisait l'acquisition de plusieurs autres compagnies de grues et par la suite a voulu acheter Grues Guay, et c'est Grues Guay qui a acheté Fortier », a expliqué Michel Patenaude. Paul Sauvé a confirmé ces informations, en disant qu'une prise de contrôle inversée (reverse takeover) avait eu lieu.

M. Patenaude a expliqué que le Fonds de solidarité FTQ a aidé Fortier Transfert à faire l'acquisition de petites entreprises de grues avant que la transaction avec Grues Guay ne soit officialisée. Il a d'ailleurs soutenu que cette transaction a permis M. Lafortune d'entrer en contact avec Jacques Grégoire du Fonds de solidarité et Lévis Doucet de la Banque Nationale.  

Yannick Payette et Louis-Pierre Lafortune ont été soupçonnés d'avoir trempé dans un stratagème d'évasion fiscale. Les deux hommes ont été visés par une perquisition de l'Agence du revenu du Canada en octobre 2011.

Le témoignage de M. Payette devait se poursuivre une bonne partie de la journée. Les avocats des médias pourront plaider ultérieurement la levée partielle ou totale de son témoignage.

Le nom du prochain témoin n'a pas encore été divulgué par la commission.

INOLTRE SU HUFFPOST

La commission Charbonneau en bref