NOUVELLES
12/11/2013 11:43 EST | Actualisé 12/01/2014 05:12 EST

Brière se sentait mal parce qu'on n'avait pas donné un meilleur soutien à Price

MONTRÉAL - On avait le sentiment chez les joueurs du Canadien d'avoir laissé tomber Carey Price, mardi.

«C'est très décevant que nous n'ayons pas pu aller chercher la victoire pour Carey, après tous les efforts qu'il a faits pour nous amener jusqu'aux tirs de barrage», a commenté Daniel Brière, à l'issue de la défaite de 2-1 contre le Lightning de Tampa Bay.

«Je me sens mal parce que nous n'avons pas pu lui donner un meilleur soutien à l'attaque. Ça doit être frustrant pour lui.»

S'il était frustré, Price ne l'a pas laissé paraître. Il a même eu de bons mots à l'endroit de ses coéquipiers.

«Ils ont provoqué beaucoup de lancers du Lightning en provenance de l'extérieur et ont été excellents en infériorité numérique.

«Ç'aurait été agréable de l'emporter, mais il faut voir les choses positivement, a-t-il dit. Nous retirons un point de ce match, même si nous savons tous que nous aurions pu mieux jouer. Il faut vite tourner la page et se concentrer sur la prochaine rencontre.»

Price a minimisé le total de 45 lancers auxquels il a fait face, en arguant que plusieurs lancers sont venus de l'extérieur.

«Les gars ont fait du bon travail à ce chapitre. Ils ont aussi été solides en infériorité numérique, particulièrement vers la fin de la troisième période et en prolongation.»

L'entraîneur Michel Therrien ne partageait pas l'opinion de son gardien. Le Lightning n'a rien fait de différent des tendances qu'on avait observées sur vidéo, avec Steven Stamkos dans la formation.

«Nous savions exactement de quelle façon il jouerait et l'équipe était bien préparée», a-t-il répondu à la question.

Une première pour Brière

Brière a marqué au Centre Bell pour la première fois, sans être conspué par le public. Il espère y prendre goût.

«C'est un bon sentiment, surtout quand vous créez l'égalité en fin de troisième période. J'espère que le prochain va être un but gagnant.»

Le vétéran attaquant a dit s'être senti de mieux en mieux, à mesure que la soirée progressait.

«Je n'ai pas pensé du tout que je pouvais subir une autre commotion cérébrale. C'est ce que je dois faire.»

Il a été un des rares qui a chargé le filet de Ben Bishop, et il a été récompensé.

«Michel nous a demandé entre les périodes d'aller davantage vers le filet. C'est ce que j'ai fait sur la séquence de mon but. Max Pacioretty a fait le beau jeu en envoyant la rondelle devant.»

En tirs de barrage, Brière a été frustré par le géant Bishop comme Alex Galchenyuk et Brendan Gallagher.

«Je ne le connais pas beaucoup, mais si c'était à refaire, je ferais ma feinte plus tôt. Il est tellement imposant que j'ai manqué d'espace quand j'ai voulu soulever la rondelle.»

PLUS:pc