VIDEO
11/11/2013 11:52 EST | Actualisé 11/01/2014 05:12 EST

Un documentaire expose la situation des homosexuels en Russie

Des professeurs et des étudiants de l'Université Concordia, à Montréal, ont décidé de venir en aide aux homosexuels de Russie. Ils lancent une campagne pour financer un film documentaire sur l'impact de la nouvelle loi homophobe du président Vladimir Poutine.

Cette loi interdit de décrire l'homosexualité comme une orientation qui ne relève pas de la maladie ou du péché.

La caméra suit Pasha, un adolescent homosexuel, dans son milieu scolaire et familial. Pasha a maintenant pris la fuite et s'est réfugié à Toronto. Le tournage se poursuit sans lui, dans la clandestinité.

Car en Russie, psychologues, professeurs et parents ne peuvent plus venir en aide aux jeunes gais sous peine d'amende ou d'emprisonnement. C'est ce que le documentaire vise à dénoncer, affirme Thomas Waugh, professeur à l'École de cinéma de l'Université Concordia.

« Un film documentaire à l'époque numérique peut circuler à contre-courant et aider surtout les jeunes qui ne connaissent pas d'autres gens et qui se sentent très isolés », explique-t-il.

La campagne de financement est modeste : elle vise à amasser 20 000 $ pour que le montage final du film soit de calibre professionnel.

Joint à Moscou, le réalisateur souhaite rester anonyme pour l'instant, afin de ne pas avoir de problème et poursuivre le tournage sans encombre, dit-il. Une fois le film lancé, il entend cependant sortir de l'ombre pour en faire la promotion.

D'ici là, la situation pourrait empirer, car les députés russes s'apprêtent à voter une nouvelle loi, qui, cette fois, retirerait aux parents homosexuels leurs droits parentaux. Les députés doivent en débattre en février, pendant les Jeux olympiques de Sotchi.

Un reportage de René Saint-Louis

PLUS:rcvideo