NOUVELLES
11/11/2013 05:32 EST | Actualisé 11/01/2014 05:12 EST

Novak Djokovic domine Rafael Nadal et décroche son 3e titre aux Finales de l'ATP

LONDRES - Le champion en titre Novak Djokovic a défait le favori Rafael Nadal 6-3, 6-4 pour remporter les Finales du circuit mondial de l'ATP, lundi, portant ainsi à 22 sa série de victoires et décrochant son troisième titre en carrière au dernier tournoi de la saison.

Djokovic, qui n'a pas perdu un seul match depuis qu'il s'est incliné devant l'Espagnol en finale des Internationaux des États-Unis, a brillé en retour de service dès le début de la rencontre. Il a ainsi bousculé Nadal et l'a empêché de dicter le rythme des échanges.

Nadal n'a réussi que neuf coups gagnants, et il fut brisé à trois reprises.

«Si une seule chose a fait la différence dans ce match aujourd'hui, c'est le service — je n'ai pas bien servi, contrairement à lui, a dit Nadal. En conséquence, sur ce genre de surface, le premier coup est essentiel, et il a exécuté ce premier coup beaucoup mieux que moi.»

Nadal et Djokovic ont été dominants cette saison. Nadal a remplacé le Serbe au premier rang mondial le mois dernier, mais Djokovic a de nouveau démontré qu'il était le meilleur sur le ciment en portant sa fiche en duel contre l'Espagnol à 13-7 sur cette surface.

«La chose la plus positive que je retire de ces deux derniers mois et demi, c'est que j'ai trouvé un moyen de rebondir après avoir encaissé des défaites très douloureuses contre Nadal, particulièrement à Roland Garros, en finale des Internationaux des États-Unis et en finale de Wimbledon», a déclaré Djokovic, qui est devenu le septième joueur de l'histoire à remporter ce tournoi à au moins trois reprises.

Après avoir réalisé l'un des retours les plus improbables de l'histoire du tennis, Nadal s'est incliné au dernier set pour la deuxième fois aux Finales de l'ATP et a raté une opportunité de rejoindre Andre Agassi dans le groupe exclusif des joueurs qui ont remporté les quatre tournois du Grand Chelem, l'or olympique, la Coupe Davis et le dernier tournoi de la saison.

«Ça ne changera pas ma carrière, que je gagne ou perde aujourd'hui, a mentionné Nadal. Je ne suis pas très déçu. Je savais que je n'étais pas le favori pour l'emporter, même si j'ai abordé le match avec la bonne attitude, selon moi, en me battant pour chaque point, en restant positif à chaque instant, même si le match ne se déroulait pas comme je le souhaitais.»

Djokovic a connu un début de match impressionnant, frappant de puissants coups droits qui ont contraint Nadal à demeurer loin derrière la ligne de fond et l'empêchant de commettre trop d'erreurs. Armé d'un bon retour de service, le Serbe a profité de deux fautes directes de Nadal en revers pour le briser dès le deuxième jeu. Il a obtenu une autre opportunité au quatrième jeu lorsque l'Espagnol a commis une double faute, mais n'a pu en profiter.

Nadal a aussi connu des ennuis au service au huitième jeu, lorsqu'il a commis une double faute à 30-30. Après un échange époustouflant, Djokovic l'a brisé en réalisant une série de volées au filet pour prendre les devants 5-3. Le Serbe, debout au milieu du terrain, a ouvert ses bras et s'est écrié tandis que la foule l'encourageait de toutes ses forces.

Djokovic a ensuite scellé l'issue de la première manche avec un as.

L'ex-no 1 mondial, qui avait l'air passablement confiant, a poursuivi sur sa lancée au deuxième set. Ses frappes atteignaient constamment les lignes et ont drôlement compliqué la vie de Nadal, qui a été brisé au troisième jeu du deuxième set.

L'Espagnol, très tenace, a préservé deux balles de match et a continué de s'encourager jusqu'à la fin, mais un coup droit imparable de Djokovic lui a attribué le titre.

PLUS:pc