NOUVELLES
11/11/2013 06:44 EST | Actualisé 11/01/2014 05:12 EST

Des citoyens de Montcalm disent non au projet de l'îlot Esso

Radio-Canada

Des électeurs du quartier Montcalm ont majoritairement rejeté dimanche le projet de l'îlot Esso, qui prévoyait la construction d'un immeuble de six étages au coin de l'avenue Cartier et du boulevard René-Lévesque Ouest.

Dans une proportion de 77 %, les citoyens ont voté contre la modification de règlement de zonage qui était nécessaire pour permettre la construction du bâtiment.

Moins de la moitié des électeurs qui étaient inscrits, soit 344 sur 888, se sont prononcés, ce qui représente un taux de participation de l'ordre de 39 %.

La conseillère du district de Cap-aux-Diamants Anne Guérette, qui s'opposait vigoureusement au projet, s'est réjouie du résultat du référendum.

« Ce projet-là sur l'avenue Cartier, c'était le reflet de tout ce que je pense qu'il ne faut pas qu'on fasse sur Cartier. Tout le monde est d'accord pour qu'il se fasse un projet sur cet angle de rue. Par contre, je pense que le signal est clair, on doit faire un projet qui s'insère en harmonie dans son environnement », a réagi Anne Guérette.

Le son de cloche est le même du côté d'Yves Laframboise, qui était le responsable du comité du non. Il estime que le résultat du vote envoie un message non seulement au promoteur, mais aussi à l'administration Labeaume.

« Je pense que c'est un signal clair qui est envoyé à ce promoteur, c'est un signal qui est envoyé à tous les autres promoteurs et c'est un signal clair qui est envoyé à l'administration municipale à l'effet de consulter les citoyens et de tenir compte de leur point de vue à l'avenir », a dit M. Lefrançois.

De son côté, le promoteur, David Grondin, dit se plier au verdict populaire. Il a néanmoins admis qu'il était déçu, d'autant plus qu'il avait amélioré le projet pour qu'il soit socialement acceptable auprès de la population.

« Je pense que c'est le meilleur projet qu'il pouvait y avoir sur ce terrain [...] On le voit avec le résultat : c'est souvent les personnes qui sont en désaccord qui sortent voter, mais j'accepte quand même le résultat », a-t-il dit.

Le vote de dimanche a eu lieu après que 179 citoyens du quartier Montcalm eurent signé en septembre dernier le registre afin d'exiger la tenue d'un référendum sur le projet de l'îlot Esso.

Ce dernier est le deuxième projet du genre à être rejeté par la population par référendum au centre-ville de Québec. En février 2012, les citoyens du quartier Saint-Jean-Baptiste ont rejeté majoritairement le projet de l'îlot Irving.

INOLTRE SU HUFFPOST

10 choses que vous ne savez pas sur Québec