NOUVELLES
11/11/2013 02:21 EST | Actualisé 10/01/2014 05:12 EST

Brière et Emelin attendus cette semaine

Michel Therrien aura bientôt plus d'options dans sa formation pour faire sauter des tours aux joueurs qui traînent de la patte.

Un texte de Guillaume Lefrançois Twitter Courriel

Tout indique que Daniel Brière et Alexei Emelin renoueront avec l'action cette semaine. C'est ce qui a ressorti de l'entraînement de lundi, à Brossard.

Dans le cas de Brière, ça pourrait se produire dès mardi, contre le Lightning de Tampa Bay. Le Gatinois aurait bien voulu confirmer la nouvelle dès lundi mais, autre indice que les mentalités changent au hockey par rapport aux commotions cérébrales, il n'a pas voulu s'avancer.

« Il ne faut pas prendre de décision rapide, on verra comment je vais réagir à l'entraînement d'aujourd'hui », a-t-il simplement affirmé. Michel Therrien a quant à lui parlé d'une décision « mardi matin ».

Si retour il y a, Brière l'effectuera à sa position naturelle, centre. À l'entraînement, il patinait avec Michaël Bournival et Rene Bourque comme ailiers. Brière souhaitera donc que ce retour aux sources l'aidera à retrouver sa touche, lui qui a été limité à trois points - dont deux quand le filet adverse était désert - en huit matchs avant de subir une commotion le 19 octobre dernier.

« J'ai toujours joué au centre, donc c'est plus facile pour moi, a-t-il admis. L'an passé, j'ai joué à l'aile, car j'avais le poignet cassé au camp, j'étais incapable de prendre des mises au jeu. Je me sens plus à l'aise au centre, mais je comprends aussi la situation du Canadien (NDLR : le surplus de centres). Je ferai ce qu'il y a de mieux pour l'équipe. »

En attendant d'en savoir plus, Brière s'est permis d'agir en bon vétéran avec le jeune Gabriel Dumont. À la fin de l'entraînement, il a offert au jeune homme de 23 ans quelques leçons pour les mises au jeu.

« J'essaie de prendre les trucs de tout le monde. C'est ce qui fait qu'un gars devient bon. Il a toujours une technique pour contrecarrer l'autre », a mentionné Dumont, employé au centre du quatrième trio dimanche soir.

Emelin ce week-end

Pendant que ses coéquipiers suaient à grosses gouttes à Brossard, Alexei Emelin recevait de bonnes nouvelles à New York. Son genou gauche est bel et bien guéri et il pourrait recommencer à distribuer des mises en échec aux adversaires la fin de semaine prochaine.

Le Tricolore affrontera alors les Blue Jackets de Columbus et les Rangers de New York samedi.

« On a eu de bonnes nouvelles du docteur qui l'a opéré, a révélé Therrien. On s'attend à ce qu'il soit de retour au jeu cette fin de semaine avec les entraînements de cette semaine. Je ne peux pas vous dire si ça sera vendredi ou samedi. »

Son retour forcera l'entraîneur à envoyer dans les gradins un vétéran défenseur. Les deux candidats à être laissés de côté sont Douglas Murray, arrière le moins utilisé à chacun des sept matchs qu'il a joués, et Francis Bouillon, dont le différentiel au cours des cinq derniers matchs se chiffre à -5.

Dans un cas comme dans l'autre, les unités spéciales du CH seront touchées. Murray rend de fiers services au désavantage numérique. L'équipe n'a d'ailleurs toujours pas accordé de but en infériorité quand Murray est sur la patinoire. Bouillon est quant à lui utilisé dans la deuxième vague de l'avantage numérique avec Raphael Diaz. Cela dit, il n'a pas inscrit de point à ses 12 dernières sorties.

À noter

  • Murray a profité d'un congé thérapeutique et était absent de l'entraînement, tandis que l'ailier Travis Moen se remettait encore du virus qui l'a forcé à quitter la rencontre de dimanche en deuxième période.
  • Carey Price défendra le filet du Canadien contre le Lightning.
  • Brandon Prust (haut du corps) a patiné en solitaire sur la patinoire secondaire. Therrien a refusé de s'avancer sur une date de retour au jeu.

Trios

  • Galchenyuk-Eller-Gallagher
  • Pacioretty-Plekanec-Gionta
  • Bournival-Brière-Bourque
  • White-Dumont-Parros
  • Desharnais

Défenseurs

  • Markov-Subban
  • Gorges-Diaz
  • Bouillon-Pateryn

PLUS:rc