NOUVELLES
10/11/2013 01:38 EST | Actualisé 09/01/2014 05:12 EST

Typhon aux Philippines : l'aide s'organise au Canada

Le passage du puissant typhon Haiyan qui a fait au moins 10 000 morts dans la seule ville de Tacoblan, aux Philippines, fait craindre le pire à certains membres de la communauté philippine au Canada.

Plusieurs se sont réunis dimanche afin de prier pour les survivants et tenter de rassembler du matériel d'aide pour l'envoyer dans les zones les plus gravement touchées de l'archipel.

Une Torontoise d'origine philippine, Josephine Herrera, a souligné que plusieurs s'inquiétaient parce qu'il leur était impossible de communiquer avec les membres de leur famille restés au pays.

Mme Herrera, âgée de 51 ans, s'est établie au Canada avec sa famille en 2002. Elle a expliqué que la maison familiale aux Philippines a été endommagée par le typhon, que ses deux soeurs se trouvent coincées dans l'une des régions les plus gravement touchées et qu'elles ignorent comment le reste de la famille se porte.

Selon les autorités locales, le bilan des victimes risque d'être revu à la hausse lorsque les secouristes atteindront les lieux pour l'instant isolés en raison d'inondations et de glissements de terrain.

Le courant et les communications n'ont toujours pas été rétablis depuis le passage du typhon, vendredi, dont les vents forts et les vagues démesurées ont balayé maisons et écoles, entre autres.

Des églises canadiennes ont réuni ce week-end des groupes de personnes désireuses d'apporter leur soutien aux victimes du typhon.

Le pasteur philippin de l'Alliance Church de Toronto, Rodrigo Felomino, a indiqué que certains de ses membres étaient anxieux de ne pouvoir joindre leurs proches et que le reste de la communauté souhaitait les aider.

Il a précisé que des rencontres seraient tenues dimanche pour déterminer quels biens, par exemple des aliments en conserve et couvertures, pourraient être acheminés jusqu'aux Philippines.

Le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, a fait savoir que le Canada dégagerait 5 millions de dollars en aide pour les organisations humanitaires soutenant les victimes de cette catastrophe naturelle.

Des équipes canadiennes contribueront par ailleurs à la mobilisation internationale qui s'organise, dont une équipe de premiers répondants de Global Medic, une organisation torontoise. Ils se sont envolés en direction des Philippines, emportant avec eux des purificateurs d'eau et autres fournitures d'aide.

Un directeur de CARE Canada a de son côté indiqué que son organisation prévoyait envoyer des biens de première nécessité comme de l'eau, de la nourriture et des abris aux communautés où le typhon a tout rasé.

La Presse Canadienne

PLUS:rc