NOUVELLES
10/11/2013 07:38 EST | Actualisé 10/01/2014 05:12 EST

Le livre de la militante pakistanaise Malala Yousafzai interdit dans les écoles privées du Pakistan

AP

ISLAMABAD - Le livre de la militante pakistanaise Malala Yousafzai a été banni des écoles privées de son pays natal par les autorités, qui l'ont accusée d'être à la solde de l'Occident.

La jeune fille avait fait les manchettes partout dans le monde l'an dernier après que les talibans lui eurent tiré une balle dans la tête en raison de son attitude critique à leur égard.

Elle a publié en octobre un livre autobiographique intitulé «Moi, Malala» qu'elle a coécrit avec la journaliste britannique Christina Lamb.

Adeeb Javedani, le président de l'association des écoles privées pakistanaises, a déclaré dimanche que l'organisation avait interdit le bouquin de Malala dans les bibliothèques de ses 40 000 établissements affiliés. Il a affirmé que l'adolescente représentait l'Occident et non le Pakistan.

Malala est devenue une héroïne internationale pour s'être opposée aux talibans et avoir milité en faveur de l'éducation des filles. Mais certains adeptes des théories du complot au Pakistan soutiennent que l'attaque dont elle a été victime a été organisée dans le but de créer un symbole pour l'Occident.

INOLTRE SU HUFFPOST

Malala Takes The UN By Storm