NOUVELLES
10/11/2013 09:51 EST | Actualisé 10/01/2014 05:12 EST

La reine Élizabeth II préside la cérémonie du jour du Souvenir à Londres

LONDRES - Des milliers de personnes se sont rassemblées à Londres, dimanche, afin d'honorer la mémoire des militaires morts au combat à l'occasion de la traditionnelle cérémonie du jour du Souvenir.

Alors que 11 h sonnaient au Big Ben, vétérans, soldats et politiciens ont baissé la tête et ont observé deux minutes de silence. Un trompettiste a interprété la «Dernière sonnerie» et la reine Élizabeth II a déposé la première gerbe de fleurs au pied du cénotaphe de Whitehall, dans le centre de la capitale britannique.

La souveraine était accompagnée de son mari, le prince Philip, ainsi que de ses deux petits-fils William et Harry. Ces derniers ont également placé des bouquets de coquelicots devant le monument.

La femme de William, la duchesse de Cambridge, a assisté à l'événement depuis un balcon.

Cette cérémonie a lieu chaque année à la 11e heure du dimanche précédant l'anniversaire de la fin de la Première Guerre mondiale, qui s'est terminée le 11 novembre 1918.

Ce jour permet aussi de rendre hommage aux militaires tués dans d'autres conflits comme la Deuxième Guerre mondiale et les guerres en Irak et en Afghanistan. Des cérémonies plus modestes se déroulent également un peu partout au Royaume-Uni et dans les pays du Commonwealth.

Des membres de l'association des veuves de soldats portant un manteau noir et une écharpe rouge ont ouvert la marche jusqu'à Whitehall, suivies par plusieurs anciens combattants, dont certains en fauteuil roulant, et saluées par une foule nombreuse.

Les anciens premiers ministres britanniques John Major, Tony Blair et Gordon Brown font partie des politiciens ayant pris part à l'événement.

PLUS:pc