NOUVELLES
10/11/2013 09:41 EST | Actualisé 10/01/2014 05:12 EST

Les États-Unis envoient de l'aide aux Philippines

AP
A ship lies on top of damaged homes after it was washed ashore in Tacloban city, Leyte province, central Philippines on Sunday, Nov. 10, 2013. The city remains littered with debris from damaged homes as many complain of shortages of food and water and no electricity since Typhoon Haiyan slammed into their province. Haiyan, one of the most powerful storms on record, slammed into six central Philippine islands on Friday, leaving a wide swath of destruction and scores of people dead. (AP Photo/Aaron Favila)

WASHINGTON - Les États-Unis ont dépêché du personnel et du matériel militaires aux Philippines pour participer aux opérations de secours après le passage du typhon Haiyan, a annoncé dimanche soir un porte-parole du Pentagone.

Une équipe d'évaluation est sur le terrain afin d'établir les besoins en aide à la suite du typhon qui a peut-être tué 10 000 personnes, a précisé le colonel Brad Bartelt, porte-parole du corps des Marines, dans un communiqué.

Quelque 90 membres da la troisième brigade expéditionnaire de Marines et deux avions KC-130J Hercules ont quitté le Japon samedi, a indiqué de son côté le colonel John Peck.

Parmi les équipements qui devraient être particulièrement utiles sur place figurent notamment des hélicoptères MV-22 à rotors basculant qui peuvent décoller à la verticale puis voler comme des avions et qui sont capables d'opérer dans des environnements difficiles.

Deux avions de patrouille maritime «Orion aircraft P-3» de l'US Navy basés en Floride et effectuant actuellement une rotation à Misawa au Japon ont été envoyés aux Philippines afin de participer aux opérations de recherche et de secours, selon le colonel Bartelt.

Le président Barack Obama et son épouse Michelle ont affirmé dimanche être «profondément attristés» par les pertes en vie humaine et l'étendue des dommages causés par le typhon et ont adressé leurs pensées et leurs prières aux victimes.

«Les États-Unis fournissent déjà une aide humanitaire importante et nous sommes prêts à aider davantage», a affirmé Barack Obama dans un communiqué.

Les États-Unis possédaient deux grandes bases militaires près de Manille jusqu'en 1992 avant de les abandonner à la suite d'un anti-américanisme grandissant et d'un différend sur le montant du loyer des installations.

Depuis 1999, un nouvel accord autorise les troupes américaines à revenir aux Philippines chaque année pour participer à des manoeuvres militaires conjointes.

Depuis 1990, le gouvernement américain a apporté son aide lors d'une quarantaine de catastrophes survenues aux Philippines, selon le Pentagone.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le super-typhon Haiyan frappe les Philippines (8 novembre 2013)