Le typhon Haiyan aurait tué quelque 10 000 personnes dans la province de Leyte, dans le centre des Philippines, rapporte le chef de la police régionale.

La partie de la province située sur le passage du typhon, l'un des plus puissants à n'avoir jamais touché terre, a été détruite à 70 % ou 80 %, a indiqué le commissaire Elmer Soria.

Plus tôt, une évaluation de la Croix-Rouge faisait état de 1200 morts, dont 1000 dans la province de Leyte.

Parmi les zones les plus touchées figure Tacloban, ville de 220 000 habitants de la province de Leyte. Les victimes ont été emportées par la montée des eaux dans la ville, a fait savoir Gwendolyn Pang, secrétaire générale de la Croix-Rouge philippine.

L'aéroport de Tacloban, à 580 km au sud-est de Manille, a lui aussi été pratiquement détruit par la montée des eaux de mer qui ont envahi les lieux, détruisant les vitres de la tour de contrôle, rasant le terminal et renversant les véhicules garés à proximité.

« Presque toutes les maisons ont été détruites [à Tacloban], la plupart totalement. Quelques-unes sont encore debout, mais elles sont endommagées », a dit pour sa part le commandant Rey Balido, porte-parole de l'Agence nationale des catastrophes naturelles.

Dans la province de Samar, on déplore autour de 300 morts et 2000 disparus, selon les autorités. Et ce bilan risque de s'alourdir sensiblement à mesure que les équipes de secours, ralenties par les routes coupées et les arbres déracinés, progressent vers les zones dévastées.

« Plus les secours réussissent à rejoindre les endroits qui sont reculés et qui étaient coupés du reste du monde, plus les scènes sont troublantes, note notre correspondant en Asie, Yvan Côté. Ça rappelle vraiment le tsunami de 2004 en Indonésie ».

« Il s'agit de destructions à grande échelle. Des voitures ont été emportées comme des fétus de paille et les rues sont jonchées de débris », a déclaré pour sa part Sebastian Rhodes Stampa, chef d'une équipe onusienne d'évaluation de la catastrophe à Tacloban.

Samedi, les réseaux de téléphonie mobile étaient toujours hors service et la plupart des routes coupées. En plusieurs endroits, l'eau et l'électricité ne sont pas disponibles. L'armée largue des ravitaillements par avion pour permettre aux sinistrés de s'alimenter.

Le Programme alimentaire mondial (PAM), une agence de l'ONU, a demandé la semaine dernière l'envoi de 44 tonnes de biscuits à haute teneur énergétique à distribuer aux survivants en prévision du typhon. Ces ravitaillements seront suivis par 2000 tonnes de riz.

Le PAM, prévoit que les dépôts alimentaires seront fortement sollicités dans les prochains jours. « Le gouvernement philippin et ses moyens logistiques seront mis à rude épreuve, ainsi que les nôtres », dit Elizabeth Byrs, porte-parole de l'agence onusienne.

Le Canada offre son aide

Ottawa offrira jusqu'à 5 millions de dollars aux organisations humanitaires de la région qui fourniront aux victimes du typhon des abris d'urgence, de la nourriture, de l'eau et d'autres services essentiels, a annoncé samedi soir le ministère des Affaires étrangères.

« En plus de l'appui annoncé aujourd'hui, le Canada, par l'entremise de la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, apporte une aide immédiate aux personnes touchées par le typhon Haiyan », a déclaré le ministre du Développement international, Christian Paradis.

« Le Canada se tient prêt à offrir tous les secours possibles aux Philippines pour faire face à cette urgence, a pour sa part indiqué le premier ministre Stephen Harper dans un communiqué. Nos représentants à Ottawa et à notre mission de Manille continuent à surveiller de près la situation. Ils sont continuellement en contact avec les autorités locales concernées et avec les partenaires de l'aide humanitaire. »

À Toronto, où la diaspora philippine est particulièrement présente, diverses organisations tentent notamment de recueillir des fonds pour venir en aide aux victimes. C'est entre autres le cas de l'organisme Global Medic qui tient un barbecue dimanche et qui a envoyé l'une de ses équipes sur place.

Global Medic est spécialisé dans la purification de l'eau contaminée. L'agence va se déployer dans la province de Rizal et travailler conjointement avec diverses organisations non gouvernementales locales.

Quelque 500 000 Philippins vivent au pays. Environ 1200 Canadiens résident pour leur part aux Philippines. On ne sait pas si certains d'entre eux font partie des victimes du typhon.

Loading Slideshow...
  • Une femme pleure en racontant son calvaire, àTacloban

    Le 10 novembre 2013.

  • Un cadavre dans une chapelle près de l'aéroport de Tacloban

    Le 9 Novembre 2013.

  • Une femme pleure son fils mort, à Tacloban

    Le 9 novembre 2013.

  • Une prothèse près d'un cadavre à l'intérieur d'une école élémentaire de Tacloban

    Le 10 novembre 2013.

  • Un homme marche sur les débris de maisons détruites, à Tacloban

    Le 10 novembre 2013.

  • Une femme se tient devant le cadavre de son mari dans une rue de Tacloban

    Le 10 Novembre 2013.

  • Des commandos montent à bord d'un avion pour se diriger vers Tacloban.

    Le 10 Novembre 2013.

  • Des enfants à vélo passent devant un cadavre dans une rue à Tacloban

    Le 10 novembre 2013.

  • Un corps à Tacloban

    Le 10 novembre 2013.

  • À Tacloban

    Le 10 novembre 2013.

  • Des habitants à côté de débris et d'une jeep renversées à Tacloban.

    Le 10 Novembre 2013.

  • À Tacloban

    Le 10 novembre 2013.

  • À Palo

    Le 10 novembre 2013

  • Un enfant porte une chaise prise dans un hôtel de Palo

    Le 10 Novembre 2013.

  • Des hommes portent un matelas pris dans un hôtel de Palo

    Le 10 Novembre 2013.

  • Un automobiliste croise une route effondrée à Palo

    Le 10 novembre 2013


Loading Slideshow...
  • Cyclone Phailin, octobre 2013

    En octobre 2013, le cyclone Phailin, avec des vents atteignant les 200 km/h, s'est abattu sur l'est de l'Inde, provoquant d'importants dégâts. Un vaste mouvement d'évacuation de plus d'un million de personnes a permis de limiter le bilan des victimes à 22 morts.

  • Tempête Ingrid, septembre 2013

    <strong>Mi-sept 2013:</strong> MEXIQUE: Les tempêtes Manuel sur la côte Pacifique et Ingrid, sur la façade Atlantique du Golfe du Mexique, prennent le pays en tenaille, provoquant des pluies torrentielles et causant des ravages dans 22 des 32 Etats. Au moins 157 morts et 1,7 millions de sinistrés.

  • Tempête Manuel, septembre 2013

    <strong>Mi-sept 2013:</strong> MEXIQUE: Les tempêtes Manuel sur la côte Pacifique et Ingrid, sur la façade Atlantique du Golfe du Mexique, prennent le pays en tenaille, provoquant des pluies torrentielles et causant des ravages dans 22 des 32 Etats. Au moins 157 morts et 1,7 millions de sinistrés.

  • Typhon Bopha, décembre 2012

    <strong>4 déc 2012:</strong> PHILIPPINES: Des inondations et des glissements de terrain provoqués par le typhon Bopha, font près de 1 900 morts et disparus sur l'île de Mindanao. Près de 2 000 localités sont entièrement ou partiellement détruites.

  • Ouragan Sandy, octobre 2012

    <strong>29 oct 2012:</strong> USA: L'ouragan Sandy ravage la côte Nord-Est des Etats-Unis, notamment les Etats de New York, du New Jersey et du Connecticut, faisant près de 200 morts dont plus d'une quarantaine à New York.

  • Tempête Washi, décembre 2011

    <strong>16-17 déc 2011</strong>: PHILIPPINES: La tempête Washi déferle sur l'île de Mindanao au sud de l'archipel, faisant 1 268 morts et touchant plus de 700.000 personnes.

  • Tempête tropicale Agatha, juin 2010

    <strong>5-6 juin 2010:</strong> GUATEMALA: La tempête tropicale Agatha fait environ 300 morts et disparus ainsi que 300 000 sinistrés en Amérique centrale, notamment au Guatemala.

  • Ouragan Ida, novembre 2009

    <strong>9 nov 2009:</strong> SALVADOR: L'ouragan Ida apporte dans son sillage des pluies diluviennes qui dévastent l'est du pays, faisant près de 280 morts et disparus et provoquant d'importants dégâts.

  • Tempête tropicale Ketsana, septembre 2009

    <strong>26-30 sept 2009:</strong> PHILIPPINES/VIETNAM/LAOS: Sous forme de tempête tropicale, Ketsana dévaste Manille et sa région puis se transforme en typhon avant de frapper le Vietnam, le Cambodge et le Laos: près de 800 morts.

  • Typhon Morakot, août 2009

    <strong>8 août 2009:</strong> TAIWAN: Le typhon Morakot provoque d'énormes inondations et glissements de terrain: environ 700 morts et disparus.

  • Ouragan Hanna, septembre 2008

    <strong>3 sept 2008:</strong> HAITI: L'île est frappée de plein fouet par l'ouragan Hanna: au moins 500 morts. Le passage successif sur Haïti des tempêtes Fay, Gustav, Hanna et Ike feront en un mois 1 100 morts et disparus.

  • Typhon Fengshen, juin 2008

    <strong>20 juin 2008:</strong> PHILIPPINES: Environ 600 morts ou disparus après le passage du typhon Fengshen qui provoquent inondations et glissements de terrain, essentiellement dans le centre du pays. Ce bilan ne compte pas les victimes du naufrage d'un ferry qui a fait plus de 800 morts.

  • Cyclone Nargis, mai 2008

    <strong>3 mai 2008:</strong> BIRMANIE: Le cyclone Nargis ravage le sud du pays, notamment le delta de l'Irrawaddy et la région de Rangoun, faisant 138.000 morts.

  • Cyclone Sidr, novembre 2007

    <strong>15 nov 2007:</strong> BANGLADESH: Le cyclone Sidr dévaste la côte méridionale, faisant au moins 4.100 morts et disparus, 8,7 millions de sinistrés et 1,5 milliard de dollars de dégâts.

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.