NOUVELLES
08/11/2013 08:00 EST | Actualisé 08/01/2014 05:12 EST

Stella-Jones affirme avoir tiré profit des inondations de l'été en Alberta

MONTRÉAL - Le fabricant de produits en bois traité sous pression Stella-Jones (TSX:SJ) affirme que les travaux de reconstruction entrepris à la suite des inondations de l'été en Alberta ont contribué à faire augmenter ses ventes de bois traité au troisième trimestre, alors que les profits de l'entreprise ont grimpé de 34 pour cent, à 27,7 millions $.

La firme de Montréal a enregistré un bénéfice net de 40 cents par action au cours de la période de trois mois terminée le 30 septembre, soit 1 cent de moins que ce à quoi s'attendaient les analystes. Lors de la même période il y a un an, elle avait réalisé un bénéfice net de 20,7 millions $, ou 32 cents par action.

Les revenus de Stella-Jones ont augmenté de 37 pour cent, à 268,1 millions $, contre 195,4 millions $ il y a un an, en grande partie grâce à l'acquisition en novembre 2012 de McFarland Cascade Holdings.

La firme américaine a contribué aux ventes de Stella-Jones à hauteur de 86,2 millions $, tandis que l'effet de conversion résultant des fluctuations de la valeur du dollar canadien par rapport au dollar américain a eu un impact positif de 4,7 millions $.

«Les efforts déployés par Stella-Jones en vue d'accroître l'efficacité opérationnelle de l'ensemble de son réseau ont produit de solides résultats d'exploitation au troisième trimestre», a affirmé le président et chef de la direction de l'entreprise, Brian McManus.

«La robuste performance des activités opérationnelles de McFarland Cascade Holdings a permis d'augmenter notre pénétration du marché des poteaux destinés aux sociétés de services publics aux États-Unis», a-t-il ajouté.

Les ventes de bois d'oeuvre à usage résidentiel ont atteint 39,3 millions $, en hausse par rapport à celles de 12,3 millions $ réalisées un an plus tôt. Cette augmentation est attribuable aux ventes de bois d'oeuvre à usage résidentiel de 25 millions $ générées par McFarland, ainsi qu'à la «forte demande imprévue pour du bois d'oeuvre à usage résidentiel dans le sud de l'Alberta» à la suite des inondations de l'été.

Les ventes de traverses de chemin de fer ont diminué de 13 pour cent, à 99,4 millions $.

Les ventes de poteaux destinés aux sociétés de services publics ont plus que doublé, à 112,8 millions $, contre 53,1 millions $. Cette progression est principalement attribuable à l'apport des activités de McFarland.

Les ventes de produits industriels ont quant à elles augmenté et se sont chiffrées à 16,5 millions $.

Les actions de Stella-Jones ont clôturé vendredi à 26,78 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 53 cents.

PLUS:pc