NOUVELLES
08/11/2013 03:14 EST | Actualisé 08/01/2014 05:12 EST

La fonte du pergélisol libère des résidus toxiques des forages pétroliers

Une nouvelle étude laisse entendre que la fonte du pergélisol pourrait permettre aux déchets provenant des forages pétroliers de s'écouler dans les lacs nordiques.

L'étude, réalisée par l'université Brock, visait à déterminer si les puits utilisés pour se débarrasser de tels résidus en utilisant le pergélisol pour les geler fonctionnaient toujours.

Il existe plus de 150 décharges du genre dans le delta du fleuve Mackenzie, où les changements climatiques ont fait augmenter la température du pergélisol de deux degrés Celsius en moyenne.

Des scientifiques ont découvert qu'environ huit des 20 lacs autour desquels des décharges sont installées contiennent des niveaux élevés de sels associés aux résidus de forage.

Certaines de ces concentrations étaient suffisamment élevées pour modifier la vie végétale et animale.

Selon le coauteur de l'étude Joshua Thienpont, certaines de ces décharges n'ont sans doute pas été correctement construites dès le départ.

Il estime que la fonte graduelle du pergélisol dans cette région risque de permettre aux produits chimiques de s'écouler dans la nature.

M. Thienpont estime que cette étude pourrait contenir des leçons importantes pour l'industrie, alors que l'exploration des ressources énergétiques s'accroît dans les Territoires du Nord-Ouest.

PLUS:pc