NOUVELLES
08/11/2013 10:59 EST | Actualisé 08/01/2014 05:12 EST

La Cour suprême ordonne un nouveau procès dans une affaire de meurtre

OTTAWA - La Cour suprême du Canada a ordonné un nouveau procès pour un homme de Toronto reconnu coupable du meurtre d'une personnalité de Toronto il y a une décennie.

La décision a été prise après l'audition de preuves médico-légales nouvelles.

Leighton Hay a été reconnu coupable du meurtre au premier degré de Colin Moore, âgé de 51 ans.

M. Moore a été abattu en juillet 2002 dans une boîte de nuit de Toronto, où il animait une soirée-bénéfice mensuelle.

Hay a servi près de 10 ans d'une peine d'emprisonnement à vie.

Dans un geste inhabituel, la Cour suprême a examiné de nouvelles preuves génétiques, qui prouveraient son innocence, selon les avocats de Hay.

Celui-ci a demandé à la Cour d’examiner la preuve apportée par deux experts ayant effectué une analyse criminalistique de bouts de poils que le ministère public avait mis en preuve pour établir que M. Hay s’était rasé la tête après la fusillade.

Cette preuve avait servi à expliquer pourquoi la description du tireur donnée par un témoin oculaire ne correspondait pas à l’apparence de M. Hay au moment de son arrestation, et à démontrer que celui-ci avait tenté, après le fait, de modifier son apparence.

Or, les nouveaux éléments de preuve indiquent que les bouts de poils ne provenaient pas du cuir chevelu de M. Hay.

Dans un verdict unanime (7-0), le tribunal a statué qu'un nouveau procès était nécessaire afin d'examiner la nouvelle preuve.

PLUS:pc