POLITIQUE
08/11/2013 05:52 EST | Actualisé 08/01/2014 05:12 EST

Justin Trudeau a une certaine admiration pour le régime dictatorial de la Chine

Getty
TORONTO, ON - APRIL 5: The editorial board met with Liberal leadership candidate Justin Trudeau on April 5, 2013. (Carlos Osorio/Toronto Star via Getty Images)

Le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, est au centre d'une controverse en raison d'une déclaration faite jeudi soir lors d'une soirée-bénéfice.

À quelqu'un lui demandant quel gouvernement d'un autre pays il admirait le plus, Justin Trudeau a répondu qu'il avait une certaine admiration pour le régime dictatorial de la Chine, avant de préciser qu'il admirait surtout le mode de gouvernement coopératif des territoires canadiens.

« J'ai un certain niveau d'admiration pour la Chine, parce que leur dictature leur permet de faire un virage économique soudain », a déclaré M. Trudeau. « Sun News peut maintenant dire que je préfère la Chine », a-t-il ajouté à la blague.

Il n'en fallait pas davantage pour que les conservateurs, embarrassés par les déboires de leurs sénateurs, sautent sur l'occasion à la Chambre des communes afin de commenter cette déclaration captée par les caméras du réseau Sun.

Les commentaires dans les couloirs du Parlement n'étaient pas plus indulgents.

Pour le député conservateur Jacques Gourde, cela « prouve que M. Trudeau n'a pas le jugement nécessaire pour aspirer à ce qu'il veut faire ».

Du côté du Nouveau Parti démocratique, on va jusqu'à comparer Justin Trudeau à l'ex-candidate à la vice-présidence américaine Sarah Palin.

« Il réussit en quelques mots à montrer son inexpérience et son manque de jugement surtout, c'est assez frappant », ajoute la députée néo-démocrate Hélène Laverdière.

Pour défendre son chef, le député libéral Marc Garneau a soutenu que Justin Trudeau voulait parler du miracle économique chinois. Il estime que la popularité de M. Trudeau inquiète les autres partis.

La déclaration du chef libéral a également suscité des critiques sur les réseaux sociaux, ce qui a fait réagir Justin Trudeau. « Le Canada est le meilleur pays au monde. Nos libertés en sont le coeur. Nos pays compétiteurs obéissent à d'autres règles, écrit-il sur Twitter. C'est pourquoi nous devons travailler ensemble pour répondre aux grands enjeux. Je veux me concentrer sur les vraies priorités. »

Avec les informations de Daniel Thibeault

Justin Trudeau au fil des années

Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.