NOUVELLES
08/11/2013 07:56 EST | Actualisé 08/01/2014 05:12 EST

BlackBerry offre 91 M$ à son nouveau PDG

L'embauche de John Chen à titre de nouveau PDG pourrait coûter à BlackBerry plus de 90 millions de dollars.

À la suite de la nomination de John Chen lundi, les documents officiels soumis par BlackBerry aux autorités boursières américaines révèlent qu'il pourrait empocher une généreuse rémunération. En plus d'un salaire annuel de base de 1 million de dollars, le contrat d'embauche prévoit une prime de rendement de 2 millions de dollars par année ainsi que l'attribution de 13 millions d'actions de l'entreprise au cours des cinq prochaines années.

Au cours actuel de l'action en bourse, ces 13 millions d'actions ont une valeur de plus de 88 millions de dollars. Pour empocher une telle somme, John Chen devra toutefois s'assurer du succès de sa stratégie de relance pour BlackBerry sans quoi l'action pourrait continuer de chuter en bourse, diminuant d'autant sa rémunération à long terme.

« Notre priorité c'est une bonne gestion, et nous devons recruter les meilleurs gestionnaires » explique Prem Watsa, PDG de Fairfax Financial et membre du conseil d'administration de BlackBerry. « Dès que nous avons repéré John Chen nous devions nous assurer que nous pouvions l'attirer chez nous », ajoute-t-il.

Le conseil d'administration de BlackBerry espère que John Chen pourra reproduire le succès qu'il a connu chez Sybase, une firme de technologie et de conception de logiciels qu'il a redressée au cours de la dernière décennie.

Sa rémunération choque toutefois les actionnaires de BlackBerry, qui ont déjà souffert d'un recul de 62 % du cours de l'action depuis le début de l'année. Les employés dénoncent eux aussi cette rémunération alors que 4500 d'entre eux sont mis à pied dans le cadre de la restructuration en cours.

Entre temps, le PDG sortant Thorsten Heins aura droit à une indemnité de départ d'au moins 14 millions de dollars.

BlackBerry en quelques dates

PLUS:rc