NOUVELLES
07/11/2013 11:54 EST | Actualisé 07/01/2014 05:12 EST

Trois officiers de la marine américaine sont accusés de corruption

SAN DIEGO - Trois officiers de la marine américaine, la U.S. Navy, sont maintenant accusés d'avoir dévoilé des secrets en retour d'argent, de prostituées et de vacances luxueuses.

Les autorités fédérales ont arrêté, mercredi, le capitaine de frégate Jose Luis Sanchez à Tampa, en Floride. Il pourrait maintenant être envoyé à San Diego pour répondre d'accusations de corruption.

Il est notamment soupçonné d'avoir accepté 100 000 $ US en liquide, des visites de prostituées et d'autres pots-de-vin de la part d'un sous-traitant malaisien.

L'homme de 41 ans aurait transmis des informations confidentielles à Leonard Glenn Francis, le président et chef de la direction de la firme singapourienne GDMA. Cette entreprise effectue l'entretien de navires de la marine américaine dans le Pacifique depuis 25 ans, mais elle est maintenant accusée d'avoir frauduleusement facturé des millions de dollars en trop au Pentagone. Ses contrats ont été suspendus.

Deux autres officiers de la marine — le capitaine de frégate Michael Vannak Khem Misiewicz et l'enquêteur John Beliveau II — ont déjà été arrêtés en lien avec cette affaire.

Les procureurs affirment que Beliveau a informé Francis de la progression de l'enquête et lui a fourni des conseils en échange, notamment, de prostituées.

GDMA a réclamé à la Navy des millions de dollars en trop pour le carburant, la nourriture et d'autres services fournis. Misiewicz serait intervenu pour déplacer les navires vers des ports asiatique où la supervision était moins strict et où Francis pouvait gonfler les coûts à sa guise.

Francis a été arrêté à San Diego en septembre. Le directeur général de sa compagnie, Alex Wisidagama a aussi été arrêté.

PLUS:pc