NOUVELLES
07/11/2013 04:20 EST | Actualisé 06/01/2014 05:12 EST

Mort d'un homme dans un tramway: policier de Toronto au comité de discipline

TORONTO - L'étude en comité disciplinaire de la cause du policier de Toronto accusé du meurtre non prémédité d'un jeune homme dans une voiture de tramway, en juillet dernier, a été repoussée à une date ultérieure.

L'agent James Forcillo est tenu criminellement responsable du décès de Sammy Yatim, âgé de 18 ans.

Son retour devant le comité de discipline de la police de Toronto n'aura lieu qu'après la fin des procédures criminelles dont il fait l'objet.

Jeudi matin, le constable Forcillo a brièvement comparu devant le comité de discipline, au quartier général de la police municipale. On lui reproche son comportement en vertu de la Loi sur les services policiers de l'Ontario.

Le président de l'Association des policiers de Toronto, Mike McCormack, a déclaré avant le début de la brève audience que ce type d'infraction fait l'objet d'une ouverture de dossier en comité de discipline dès qu'un policier est accusé en Chambre criminelle.

Pour reprendre sa liberté après avoir comparu en Chambre criminelle, en août dernier, le policier a dû verser une caution de 510 000 $.

La fusillade a été enregistrée à l'aide d'un téléphone cellulaire et d'une caméra de surveillance. Ces vidéos ont soulevé la colère du public, poussant des centaines de personnes à descendre dans la rue lors de deux manifestations, et à réclamer justice.

En attendant la tenue de son procès, James Forcillo doit se rapporter aux autorités une fois par semaine. Il a dû remettre son passeport et son arme. Il doit également respecter un couvre-feu et obtenir une permission de la Couronne pour pouvoir quitter l'Ontario.

Il a aussi reçu l'ordre de ne pas entrer en contact avec les témoins qui seront appelés à témoigner pendant son procès ni avec la mère, le père et la soeur de Sammy Yatim.

PLUS:pc