NOUVELLES
07/11/2013 07:30 EST | Actualisé 07/01/2014 05:12 EST

Les abonnés au service Télé Fibe de Bell ont augmenté au troisième trimestre

MONTRÉAL - Le service Télé Fibe de Bell Canada (TSX:BCE) a vu le nombre de ses abonnés augmenter de près de 73 000 au troisième trimestre, dans un contexte de forte concurrence entre les différents câblodistributeurs.

Le président et chef de la direction de Bell Canada et de BCE, George Cope, a indiqué jeudi que Télé Fibe avait également valu davantage d'abonnés au service Internet haute vitesse du géant des médias, qui livre bataille à Rogers Communications (TSX:RCI.B), Vidéotron (TSX:QBR.B) et Cogeco (TSX:CGO).

M. Cope a fait remarquer que la croissance de Télé Fibe avait été favorisée par plusieurs facteurs, incluant des promotions à court terme et une poussée saisonnière provoquée par la rentrée des classes.

De plus, certains des gains réalisés par Télé Fibe l'ont été aux dépens du service de télévision par satellite de Bell.

Durant la période de trois mois terminée le 30 septembre, Bell a accueilli 72 813 nouveaux abonnés nets à Télé Fibe. À la fin du trimestre, les abonnés au service totalisaient 419 129, soit plus du double des 200 064 abonnés enregistrés à la fin de la même période un an auparavant.

Les ajouts nets d'abonnés au service Internet haute vitesse de Bell se sont élevés à 36 638, soit la meilleure performance trimestrielle en plus de six ans, portant à 2 157 713 le total des abonnés à ce service.

Le secteur des services sur fil de Bell, qui incluent les services de téléphone résidentiel, d'appels interurbains et aux entreprises, de même que Télé Fibe et Internet Fibe, a vu ses revenus diminuer légèrement au cours du trimestre, à 2,48 milliards $, en baisse de 0,9 pour cent.

Le secteur des services sans fil de Bell, incluant Bell Mobilité, a vu la croissance du nombre de ses abonnés ralentir, les ajouts nets d'abonnés aux services postpayés s'étant établis à 102 714.

Les produits opérationnels des services sans fil de Bell ont augmenté de 4,1 pour cent pour s'établir à 1,49 milliard $ au troisième trimestre, comparativement à 1,43 milliard $ un an plus tôt.

Les utilisateurs de téléphones intelligents représentaient 73 pour cent du total des abonnés des services postpayés à la fin du trimestre, comparativement à 60 pour cent il y a un an.

La division Bell Média, qui comprend le réseau de télévision CTV de même que d'autres actifs dans les secteurs de la télévision, de la radio et des médias numériques, a enregistré une croissance de 21,6 pour cent de ses produits d'une année à l'autre, à 664 millions $.

La société mère de Bell Canada, BCE, a par ailleurs enregistré au troisième trimestre un bénéfice net attribuable aux actionnaires ordinaires de 343 millions $, ou 44 cents par action, comparativement à 527 millions $, ou 68 cents par action ordinaire, un an plus tôt. Cette diminution est imputable à la charge de 230 millions $ dont le paiement a été imposé à Bell par les autorités de réglementation en raison de l'acquisition d'Astral Media au coût de 3,8 milliards $, plus tôt cette année.

Le bénéfice par action ajusté de BCE s'est établi à 75 cents, en hausse par rapport à celui de 70 cents du troisième trimestre de 2012. Les analystes consultés par Thomson Reuters s'attendaient à un résultat de 77 cents par action.

Enfin, les produits opérationnels de BCE ont augmenté de 2,3 pour cent et se sont élevés à un peu moins de 5,1 milliards $, soit un résultat inférieur à celui de 5,16 milliards $ prévus par les analystes.

Les actions de BCE ont terminé la séance de jeudi à 45,89 $ à la Bourse de Toronto, en hausse de 39 cents par rapport à leur précédent cours de clôture.

PLUS:pc