NOUVELLES
07/11/2013 07:23 EST | Actualisé 07/01/2014 05:12 EST

Le titre de Twitter s'envole à son premier jour en bourse

Le réseau social Twitter effectue une entrée en force à la Bourse de New York en hausse de près de 75 % par rapport à son prix d'introduction en bourse, soit plus de 45 $ l'action.

Les premiers échanges ont été effectués un peu avant 11 h, soit plusieurs minutes après l'ouverture de la séance de jeudi. Le responsable des cotations mondiales de la Bourse de New York, Scott Cutler, a expliqué sur la chaîne de télévision CNBC que la volatilité des cours et le délai entre l'ouverture de la séance et les premiers échanges faisaient « partie du processus normal » d'une introduction boursière.

« Pour Twitter, une entreprise sans espoir de dégager le moindre profit avant plusieurs années, il faut des investisseurs qui ont la foi », avance le professeur Moshe Cohen à la Columbia Business School, ajoutant que le cours pourrait rapidement être sous pression. « Si la valeur commence à montrer des signes de faiblesse, cela pourrait durer longtemps. »

En tout, 70 millions d'actions sont en circulation avec une option pour émettre 10,5 millions d'actions supplémentaires d'ici 30 jours. Ainsi, Twitter lève dans l'immédiat 1,82 milliard de dollars, une somme qui pourrait grimper à 2,1 milliards si l'option est exercée.

Cette entrée en bourse est loin derrière celle d'un autre réseau social, Facebook, qui avait récolté, en mai 2012, 16 milliards de dollars après la plus grande introduction en bourse dans le secteur technologique.

L'arrivée de Facebook avait d'ailleurs été accueillie avec un certain scepticisme par les investisseurs et son titre avait connu de premières semaines difficiles au NASDAQ. Depuis, le secteur des technologies connaît un regain. Le titre de Facebook a doublé en trois mois, à environ 49 $.

Lundi, Twitter avait relevé sa fourchette de prix pour son introduction en bourse, la faisant passer entre 23 $ et 25 $, contre 17 $ et 20 $ prévus initialement, en raison de l'intérêt de grands investisseurs institutionnels, comme les fonds et les banques. Finalement, son prix d'entrée en bourse, confirmé mercredi, est supérieur, soit 26 $US.

« Les investisseurs voient les médias sociaux et le mobile comme indispensables, et ce n'est donc pas une surprise si l'entrée en bourse de Twitter crée tant d'excitation et que la demande dépasse l'offre », précise l'analyste Eden Zoller du cabinet de recherche Ovum dans un commentaire par courriel.

PLUS:rc