NOUVELLES
07/11/2013 03:49 EST | Actualisé 06/01/2014 05:12 EST

Le cerveau de Tony Dorsett montre des signes d'ECT

Trois anciens joueurs de la NFL, dont le porteur de ballon étoile des Cowboys de Dallas Tony Dorsett, montrent des signes d'encéphalopathie chronique traumatique (ECT), une maladie neurodégénérative.

Dorsett, Joe DeLamielleure et Leonard Marshall participent à une étude clinique de l'Université de Californie à Los Angeles (UCLA), qui tente d'identifier l'ECT chez d'anciens joueurs vivants. 

DeLamielleure et Dorsett sont intronisés au Temple de la renommée du football professionnel.

Selon un reportage d'Outside the Lines, d'ESPN, les résultats préliminaires auraient été transmis par l'équipe de scientifiques de l'UCLA aux trois joueurs au début de la semaine. L'an dernier, la même équipe de médecins avait identifié chez cinq autres joueurs des signes de la maladie.

Les chercheurs ne sont pas toutefois encore en mesure de diagnostiquer avec certitude la maladie chez un sujet vivant, mais ils ont bon espoir que les examens d'imagerie cérébrale ont bel et bien révélé des signes de l'ECT.

« Il y a encore beaucoup à investiguer et à vérifier, puis viendra la publication et l'examen par les pairs. Mais, initialement, nous sommes enthousiastes et optimistes à propos du potentiel de ce test », a déclaré un des chercheurs à Outside the Lines.

L'équipe de l'université américaine tente de développer un test qui pourrait indiquer si un sujet vivant est atteint de cette maladie. Mais l'ambition des chercheurs ne s'arrête pas là : ils désirent aussi trouver un remède à l'ECT.

L'ECT, une épidémie silencieuse

L'encéphalopathie chronique traumatique est caractérisée par une accumulation de protéines Tau dans diverses régions du cerveau. Les personnes atteintes, en fonction du stade d'avancement de la maladie, peuvent être victimes de pertes de mémoire, de dépression et même de démence.

La maladie est réputée, selon les spécialistes dans le domaine, être causée par l'accumulation d'impacts à la tête.

L'ECT a été découverte dans le cerveau de plus de 50 anciens joueurs décédés.

De son propre aveu, Dorsett souffre de pertes de mémoire, de dépression et a des pensées suicidaires. C'est en raison du changement de son état psychologique qu'il a décidé de participer à l'étude de l'UCLA.

« Quand je suis assis pour une longue période de temps, je deviens dépressif sans raison, a aussi indiqué DeLamielleure à Outside the Lines. Je suis atteint d'ECT. Voyons ce qu'on peut faire à propos de cela. »

PLUS:rc