NOUVELLES
06/11/2013 02:04 EST | Actualisé 06/01/2014 05:12 EST

Sotchi 2014: le président du CIO dénonce les appels au boycott des JO

AP
A Baikonur Cosmodrome staff member works at Russia's Soyuz-FG booster rocket, emblazoned with the emblem of the Winter Olympics in Sochi, loaded with Soyuz TMA-11M space capsule that will carry new crew to the International Space Station (ISS) as the rocket is transported from hangar to the launch pad at the Russian leased Baikonur cosmodrome, Kazakhstan, Tuesday, Nov. 5, 2013. For the first time, it will also carry an Olympic torch to space as part of the ongoing Olympic torch relay. The torch will be brought back along with the station's current crew. The rocket is scheduled to blast off on Thursday, Nov.7. (AP Photo/Dmitry Lovetsky)

NEW YORK (AFP) - Le président du Comité international olympique (CIO) Thomas Bach a dénoncé mercredi les appels au boycott des Jeux d'hiver de Sotchi en raison de la loi russe limitant les droits des homosexuels, lors d'une allocution à l'ONU à New York.

"Nous sommes opposés à tout boycott. Les boycotts vont complètement à l'encontre de l'esprit sportif et le privent de ses moyens de lutter pour la paix, la compréhension mutuelle et la solidarité", a déclaré M. Bach.

Une résolution proposée à l'Assemblée générale des Nations unies et demandant une trêve olympique durant les Jeux de Sotchi, contient un point appelant les pays hôtes à "promouvoir l'intégration sociale sans discrimination d'aucune sorte".

Cette résolution sera présentée par la Russie au nom du CIO.

Plusieurs voix en Occident aimeraient voir le CIO faire beaucoup plus pression sur la Russie à propos d'une loi visant à interdire la promotion de l'homosexualité devant les mineurs, certaines voix allant jusqu'à demander un boycott de ces JO chers au président Vladimir Poutine.

Lors de son discours Thomas Bach n'a pas fait allusion à la législation russe ou aux appels au boycott des Jeux de Sotchi en particulier. "Le sport doit jouir d'une autonomie responsable, et la politique doit respecter cette indépendance du sport", a-t-il cependant déclaré.

"Cela signifie que nous respectons les lois nationales qui ne visent pas directement le sport et ses organisations, parfois pour des raisons principalement politiques", a-t-il encore dit.

Le Comité international olympique a ravivé lors des Jeux de 1992 ce concept de trêve olympique, dont la tradition remonte aux Jeux antiques.

Depuis, par une résolution avant chaque édition des JO, l'ONU lance un appel au monde entier à cesser les hostilités durant les Jeux afin d'ouvrir la voie au dialogue et de protéger les intérêts des athlètes et du sport en général.

Les Jeux d'hiver de Sotchi se dérouleront du 7 au 23 février 2014.

INOLTRE SU HUFFPOST

Les installations majeures des Jeux olympiques de Sotchi