NOUVELLES
06/11/2013 11:59 EST | Actualisé 06/01/2014 05:12 EST

Richard Bergeron demeurera chef de l'opposition pour préparer la transition

MONTRÉAL - Le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, quittera ses fonctions lorsque son parti sera bien installé comme opposition à l'hôtel de ville de Montréal et que sa succession sera assurée.

M. Bergeron a rencontré les médias mercredi, trois jours après le scrutin qui a porté Denis Coderre à la tête de la métropole, où il dirige un gouvernement municipal minoritaire.

Richard Bergeron, qui en était à une troisième défaite, estime que la transition devrait durer de 12 à 24 mois.

Il s'est cependant dit très fier des résultats obtenus, notant que Projet Montréal n'avait pas plafonné mais plutôt doublé son nombre d'élus à l'hôtel de ville.

Richard Bergeron a promis une opposition constructive mais redoutable et s'est dit prêt à accueillir des élus d'autres formations en autant qu'ils acceptent d'adhérer aux valeurs et au programme de Projet Montréal et qu'ils ne proviennent pas d'Union Montréal, l'ancien parti de Gérald Tremblay.

Il a par ailleurs qualifié de manque d'élégance l'apparente volonté de Denis Coderre de demander un recomptage judiciaire dans le district Saint-Jacques, qui sera le siège de M. Bergeron. Sa colistière, Janine Krieber, n'a remporté le siège que par 91 voix devant le candidat-vedette de Denis Coderre, Philippe Schnobb.

PLUS:pc