NOUVELLES
06/11/2013 09:41 EST | Actualisé 06/01/2014 05:12 EST

Richard Bergeron quittera son poste de chef de Projet Montréal dans plusieurs mois

Agence QMI

Le chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, annonce qu'il quittera la direction de son parti et ses fonctions d'élu à l'hôtel de ville au cours des 12 à 24 prochains mois, le temps de mettre en place sa nouvelle équipe et de préparer la transition à la direction de son parti.

Richard Bergeron, qui briguait la mairie de Montréal pour une troisième fois cette année, était en réflexion sur son avenir politique depuis sa défaite, dimanche dernier.

« C'était ma troisième élection et c'était ma dernière. Je suis très fier de cette campagne électorale. »

— Richard Bergeron, chef de Projet Montréal

Plutôt que de démissionner sur le champ et de déclencher une course à la direction du parti à la sortie d'une longue campagne électorale, Richard Bergeron a expliqué qu'il demeurera aux commandes de Projet Montréal le temps qu'il faudra, soit de 12 à 24 mois, avant de quitter la scène politique municipale montréalaise.

« Je souhaite pouvoir faire avancer ma formation politique d'ici les prochaines élections. C'est pourquoi, avec l'ensemble de l'appui de mon caucus, je resterai chef pour les prochains mois », a expliqué Richard Bergeron.

Déçu du choix des Montréalais

Questionné par les journalistes sur l'état d'âme dans lequel il quitte la direction de son parti, Richard Bergeron se dit serein, mais malgré tout déçu que les Montréalais lui aient préféré Denis Coderre.

Déplorant au passage le manque d'élégance de Denis Coderre « qui, malheureusement, nous rappelle qu'il est encore Denis Coderre », a-t-il ajouté, Richard Bergeron a dit souhaiter que son adversaire devienne « le plus rapidement possible » le maire Coderre.

« Quand on se présente pour une troisième fois à la mairie de Montréal avec la formidable équipe qu'était la mienne [...] bien sûr que je suis déçu que les Montréalais aient choisi Denis Coderre. Cependant, c'est la règle de la démocratie [...] J'accepte la décision de la population. »

— Richard Bergeron, chef de Projet Montréal

En attendant la succesion

En ce qui a trait à sa succession à la tête du parti, Richerd Bergeron a assuré qu'il n'y aurait pas de course à la chefferie tant qu'il sera à la tête de Projet Montréal. Le processus de sélection de son successeur ne s'enclenchera qu'après son départ, a-t-il précisé.

Richard Bergeron, qui est aussi chef de l'opposition officielle à l'hôtel de ville, cumule plus de dix années de politique active à Montréal. Son parti a remporté 20 sièges au Conseil municipal et 8 conseillers d'arrondissement lors des élections municipales, dimanche dernier. Son parti a terminé presque à égalité avec le parti du Vrai changement pour Montréal de Mélanie Joly, en terme de votes obtenus.

Bien que le parti ait doublé le nombre de ses candidats élus par rapport à l'élection de 2009, le pourcentage de votes récoltés par Projet Montréal a été à quelques dixièmes de points de pourcentage le même qu'il y a quatre ans.

INOLTRE SU HUFFPOST

Quelques tweets au lendemain de l'élection de Denis Coderre
Les meilleurs tweets de la soirée électorale