NOUVELLES
06/11/2013 11:59 EST | Actualisé 06/01/2014 05:12 EST

Mort d'un bénévole au GP de Montréal, l'employeur blâmé

La Commission de la santé et de la sécurité du travail considère que la mort du signaleur bénévole lors du Grand Prix du Canada, le 9 juin, est attribuable à l'employeur.

Dans son rapport dévoilé mercredi, la CSST explique cet incident par une « méthode de transport dangereuse » ainsi qu'une « gestion déficiente de la santé et de la sécurité ».

Mark Robinson a perdu la vie au terme de la course de formule 1 lorsqu'il a été happé par un chariot élévateur utilisé pour transporter une voiture vers les puits.

Plus de détails à venir

PLUS:rc